Faut-il parier tôt sur le football ?

Gagner aux paris sportifs > ANALYSE  > Faut-il parier tôt sur le football ?
Faut-il parier tôt sur le football

Faut-il parier tôt sur le football ?

[hurrytimer id="9068"]

Tu as dû le remarquer, chaque semaine je propose une analyse de match et un pronostic public sur le football.

En général, il est envoyé le vendredi.

Et si tu as l’habitude de lire l’analyse, en entier, tu t’aperçois que ces pronostics sont pris très tôt dans la semaine.

Le lundi ou le mardi.

 

Est-ce que ça a des avantages ? Des inconvénients ?

Et pourquoi je les partage si tard ?

Je vais essayer de te donner toutes les réponses dans ce message

 

Pourquoi parier sur le football si tôt dans la semaine ?

Je parie sur le football et j’ai choisi de me spécialiser sur la Ligue 1, la Ligue 2 et la Premier League.

C’est vrai, on pourrait se dire qu’il n’y a aucune raison de se précipiter.

Si les matchs ne se jouent que du vendredi au lundi suivant, pourquoi parier si tôt dans la semaine ?

 

Il y a plusieurs raisons et avantages à ça.

 

Analyser la journée qui vient de se terminer

La première, c’est qu’après chaque journée qui vient de se jouer, je la réanalyse.

Je ne peux pas regarder tous les matchs et cela ne m’intéresse pas.

Je n’arrive pas à être objectif devant un match de football et puis il y en a beaucoup qui ne m’intéressent pas.

Les statistiques sont plus parlantes et ça me permet d’avoir un tas de données utiles.

Et de savoir si mon analyse pré-match était correcte ou pas.

 

Regrouper le temps passé sur mes paris sportifs

La deuxième raison est vraiment pour optimiser le temps que je passe sur mes analyses de paris sportifs.

Revenir 2 ou 3 fois dessus serait une perte de temps.

Il faudrait à chaque fois se rafraîchir la mémoire, se concentrer, revenir sur des choses et des détails qu’on a déjà vu.

Ça me permet d’être plus efficace en moins de temps.

 

Avoir des informations que les autres attendent pour parier très tôt

Tu le sais, dans les paris sportifs, avoir une information avant les autres peut faire toute la différence.

Et le parieur classique attend en général le jour du match pour parier sur le football ou d’autres sports.

Sauf que le jour du match, tout le monde a déjà toutes les infos et il est plus difficile de repérer les erreurs des bookmakers : les valuebets.

Alors que, contrairement aux idées reçues, la majorité des informations, on peut les avoir très tôt dans la semaine.

 

Connaître les blessés et suspendus avant les autres

Les joueurs suspendus, on peut les connaître à l’avance.

Les joueurs blessés, on peut aussi les connaître à l’avance pour la plupart.

Et puis tous les joueurs blessés ou suspendus n’ont pas la même importance dans un effectif.

Un seul joueur absent peut avoir un impact énorme sur les performances d’une équipe.

Si on a cette information avant les autres, on peut en tirer un avantage énorme.

Et des joueurs clés, il y en a autant dans les petites équipes que les grandes équipes sur lesquels les médias et les autres parieurs vont se focaliser.

 

Trouver des valuebets

Tu l’as surement entendu, le valuebet est le seul pari sportif qui est rentable au long terme.

C’est une erreur faite par le bookmaker, qui propose une cote plus élevée que ce qu’elle devrait être.

Le fait de parier tôt permet de les dénicher plus facilement car peu de parieurs ont cette approche.

 

Plus de bénéfices au long terme

Cela permet si on est dans le vrai, d’avoir des cotes plus hautes et donc de faire plus de bénéfice au long terme.

Les bookmakers le savent, ils laissent faire.

Ça les aide à rectifier les cotes rapidement pour être prêts quand la masse des parieurs se réveillera en fin de semaine.

 

Mais…

 

Parier sur le football tôt a aussi des inconvénients

 

Le tout premier est celui qui vient à l’esprit de tous…

 

Oui mais si un joueur se blesse en cours de semaine, on risque de perdre de l’argent…

Effectivement, c’est quelque chose qui peut arriver !

 

Est-ce que notre pari va être perdant pour autant ?

Oui, non, pas forcément, tout est possible mais ça peut être mal barré du coup.

On peut toujours faire un cash-out dans ces cas-là si on n’y croit plus.

Ou laisser filer.

 

Et puis, un joueur de l’autre équipe pourrait très bien se blesser aussi.

C’est comme un poteau à la 93e minute qui nous fait perdre un pari…

Parfois, les aléas iront dans notre sens, d’autres fois contre nous.

Au final, sur le long terme, cela s’équilibrera toujours.

 

On peut aussi manquer d’informations

Evidemment, on ne fait pas de paris sans avoir toutes les infos dont on a besoin.

C’est logique.

Dans ce cas-là, on attend quelques jours s’il faut.

Et puis, on voit, une fois qu’on a l’info, s’il y a toujours de la value ou pas…

Di Maria incertain

Un exemple de joueur incertain. Vu son importance dans le groupe, impossible de faire un pronostic longtemps à l’avance par exemple…

 

Les cotes peuvent ne pas être disponibles

Parfois, les cotes ne sont pas encore sorties au moment où on a fini notre analyse.

Dans ce cas-là, il faut attendre.

Il existe des avertisseurs d’ouverture de marché qui peuvent nous alerter pour ça.

Et c’est là qu’on voit l’intérêt de savoir estimer les chances de gagner des équipes.

Cela permet encore plus de repérer des valuebets.

 

Je sais, j’insiste, mais le plus important reste vraiment la recherche de valuebet.

 

Comment savoir si on a joué un valuebet alors?

On n’en trouve pas 100% du temps, c’est impossible.

Le but est de trouver plus de valuebets que de paris qui ne sont pas values.

Sinon, c’est que quelque chose ne va pas dans nos analyses.

Pour savoir si on a joué un valuebet, il suffit de comparer notre cote jouée à celle au début du match.

Si la notre est plus élevée, on a joué un valuebet.

Autrement, ce n’est pas le cas.

 

Un value bet est-il un pari gagnant à 100% ?

Attention, ce n’est pas parce qu’on parie sur un valuebet, que ce pari sera gagnant à 100%.

Aucun pari n’est gagné d’avance. Jamais.

Mais si tu en as compris le principe, sur le long terme, cela te permettra d’être vraiment rentable.

 

 

Pourquoi les pronostics publics sont envoyés si tard alors ?

Les pronostics sont envoyés tard pour 2 raisons.

 

D’abord, parce que les parieurs, en général, ne sont pas trop intéressés le lundi par un match de Ligue 2, 5 jours plus tard, entre Nancy et Niort…

Ils sont plus attirés par des pronostics au jour le jour.

 

Et puis surtout, ils sont envoyés en fin de semaine aux personnes qui ne sont pas dans le groupe privé.

Cela permet de préserver les cotes pour les membres, c’est la priorité et c’est normal.

Et de montrer qu’il y a vraiment un avantage supplémentaire à être dans le groupe.

 

D’ailleurs, si tu veux nous rejoindre, toutes les informations sont sur la page de présentation du groupe privé GAPS.

 

En tout cas, pour ma part, je parie sur le football tôt dans la semaine depuis juillet 2019 et j’ai pu m’apercevoir que c’est beaucoup plus rentable (et moins stressant aussi) que parier au dernier moment.

On en reparlera demain d’ailleurs.

A toi de te faire ton avis, au moins de tester…