Faire des bons pronostics : 3 choses à faire

Gagner aux paris sportifs > ANALYSE  > Faire des bons pronostics : 3 choses à faire
Faire des bons pronostics _ 3 choses à faire

Faire des bons pronostics : 3 choses à faire

[hurrytimer id="9068"]

On est lundi et tu le sais maintenant le lundi, tu as droit à un message de motivation !

 

Cette semaine j’ai trouvé une citation sympa sur laquelle on va réfléchir :

 

Mieux vaut réfléchir avant d’agir, que regretter après avoir agi (Démocrite)

 

Je suis sûr que tu connais cette expression.

Peut-être sous une autre forme, mais tu la connais.

 

Concept hyper simple. En théorie…

Mais plus difficile en pratique.

Le but de ce message ? Appliquer ce concept aux paris sportifs.

 

Ce conseil s’adresse bien sûr aux parieurs, pas aux joueurs.

Pour ceux qui ont un réel objectif dans les paris sportifs.

Pour qui c’est un investissement sur le long terme, pas un jeu.

 

Pour faire simple, je te dirais qu’il te faut 3 choses pour mettre ce concept en application :

 

1- Avoir un système d’analyse

 

Un système d’analyse t’oblige à prendre en compte tout une série de critères avant de prendre la décision de faire un pari ou non.

Pour chaque match analysé, tu vas regarder les mêmes choses.

Le but est d’être le plus objectif possible et de ne pas te laisser influencer par ce que tu penses qu’il devrait arriver.

 

2- Avoir un système qui te permet d’estimer les chances de gagner de chaque équipe

 

Un système d’analyse c’est bien mais…

Inutile s’il te permet juste de dire que l’équipe 1 doit gagner contre l’équipe 2.

Si le match devait se jouer 100 fois dans les conditions présentes, dans combien de cas l’équipe 1 devrait gagner.

50, 70 ou 90% temps ?

Ces proportions, tu t’en doutes bien, ont des répercutions sur les cotes proposées par les bookmakers.

Car il y a une relation entre ces probabilités et les cotes que je t’explique en détail dans cet article

 

Par exemple, si tu estimes qu’il doit y avoir plus de 1,5 buts dans un match entre Lyon et Monaco dans 80% du temps.

Cela voudrait dire que la cote pour ce pari sur l’over 1,5 devrait être de (100 / 80) = 1,25

 

Si la cote proposée par ton site de paris sportifs est plus basse que 1,25 alors ça ne sert à rien de parier dessus.

Même si tu penses que ça va arriver !

Car on pourrait croire que à 1,20 c’est toujours intéressant. Mais ce n’est absolument pas pareil.

L’écart de probabilité est énorme comme tu pourras le découvrir dans cette vidéo

 

3- Avoir une gestion de mise adaptée

 

Une bonne gestion de mise dans les paris sportifs, en plus de tout ça, c’est primordial

Rien de pire de d’envoyer un gros billet et de le regretter ensuite.

Car le pari qu’on a fait peut être un excellent pari. Mais on peut le perdre quand même.

Ça serait quand même couillon de perdre ce gros billet à cause d’un carton rouge ou d’un but à la 95e minute…

 

Même quand on parie sur une cote à 1,01, les probabilités théoriques sont de 99%.

Cela veut dire qu’il y a encore 1% de chance de perdre.

Et ce pourcentage, même si on peut se dire qu’il est infime, il existe.

 

Tout est possible.

D’ailleurs, si tu as déjà joué au loto c’est que tu crois aux chances infimes de réussite…

 

La gestion dans les paris sportifs, c’est le premier truc à apprendre.

C’est la base, le plus important !

Pour arrêter de perdre déjà.

Et surtout, c’est ce qui te permet de durer dans le temps.

Même si les bénéfices tardent à venir.

Je ne vais pas réexpliquer ça ici, j’en ai déjà parler des centaines de fois… (vraiment, et sans exagérer)

 

Si tu mets en application ces 3 principes tu devrais être beaucoup plus à l’aise dans tes paris sportifs, c’est garanti !

Car…

 

Au moins on laisse de place au hasard, au plus on a de maîtrise sur nos paris sportifs.

 

Pas sur les résultat d’un match comme on vient de le voir, j’insiste ! Mais au long terme.

C’est là qu’une bonne réflexion, avant d’engager ses paris, permet de ne pas avoir de regrets par la suivre.

Ou en tout cas très peu !

 

A demain

Thomas