Une leçon de paris sportifs par… Une fille

Aujourd’hui, je ne vais pas te raconter ma vie.

 

Je vais te partager le retour d’expérience d’une membre de mon groupé privé qui s’appelle Alice.

Je te parle régulièrement de l’intérêt de faire partie une communauté de parieurs, de la puissance que cela peut avoir pour te faire progresser.

 

Et avec son accord, je te partage le ressenti d’Alice après 2 mois passés dans le groupe privé :

 

Bonjour à tous,

 

Je souhaite partager ici mon expérience de parieur depuis que j’ai rejoins le groupe privé en mars dernier.

 

Et le mot qui résume bien mes débuts ici est : P-O-S-I-T-I-F !

Ma pratique et ma manière de parier a vite progressé dans le bon sens, et pour plusieurs raisons. Ces dernières s’articulent toutes autour de mon mental.

 

En premier lieu, le fait d’avoir accès à des pronostics d’autres membres du groupe plus expérimentés que moi m’a décomplexé et donné confiance en mes paris. Autrement dit, trouver des similitudes entre mes pronostics et des pronostics publiés de membres a validé et solidifié ma pratique des paris et me booste pour la suite. De plus, je suis devenue beaucoup moins frileuse sur le volume de bets que je prends. Je suis bien passé du simple au double depuis que je suis dans le groupe. Factuellement, plus de paris a engendré plus de paris gagnés.

 

Deuxièmement, l’accès aux pronostics d’autres membres élargit ma vision des différents paris que je peux faire. En fait, je m’inspire d’autres pronostics, en me disant « Ah oui ça je n’y avais pas pensé », ou « Ce membre parie sur un championnat ou un match qui ne me parle pas totalement mais sa réflexion m’intéresse et son bilan parle pour lui alors je prends le risque ». Ici, factuellement, ces paris m’ont orienté sur des côtes entre 1,90 et 2,20 et cela a été numériquement positif dans mes résultats.

 

Enfin, et c’est peut être ce point qui m’a le plus apporté tant sur les résultats que sur le mental, c’est l’intégration entière et totale du value bet dans ma pratique du betting !

Tout est parti d’une conversation avec Thomas suite à l’envoi d’un de ces mails quotidien. Vous savez c’était celui où il demandait « Les parieurs aiment-ils encore le sport ? » Je lui avait dit que pour moi c’était difficile de regarder un match lorsque j’avais placé un paris dessus. Et c’était encore pire quand je voyais que mon bet avait de bonnes chances de ne pas passer. Les émotions négatives arrivaient avec la colère en première ligne. Je lui ai dit qu’il m’arrivait de faire des doigts d’honneur à mon écran d’ordi sur lequel je regardais les matchs quand je voyais que mon bet était perdu. Un peu ridicule comme réaction oui 🙂

Thomas m’a répondu ceci « Au bout d’un moment, quand tu comprends qu’on s’en cogne de qui gagne le match, que seule la value est importante, c’est plus facile car même si tu perds ton pari, tu sais que c’était un bon pari. Ça viendra avec la pratique rassure toi. »

Ces quelques phrases ont provoqué un vrai déclic psychologique chez moi, et j’ai repensé mon cheminement initial du paris sportif. Désormais, je ne me dis plus « qui va gagner » ou « quel va être le résultat de ce match », et je paris en fonction des réponses, mais plutôt « voyons voir où le bookmaker s’est planté selon moi ». Apparemment, je prends plus de risques car je suis passée d’une fourchette  de côtes entre 1,60 et 2 à une fourchette de 1,90 à 2,30 voir 2,50, mais dans la réalité, mon bilan est bien meilleur depuis que je fais ça ! Alors je suis hyper contente. Et encore une fois, cela me donne de la confiance et donc m’incite à continuer dans cette voie.

Merci Thomas 😉 !

 

Ma prochaine étape pour progresser dans les paris sportifs sera de débloquer ma façon de gérer mes mises. Je suis beaucoup trop frileuse là-dessus. En effet, pour chaque paris je mise 0,1 % de ma BK et je ne fais pas un grand volume de paris pour justifier cette pratique. Je regarde ici le verre à moitié vide car j’ai toujours plus peur des pertes plus grandes avec des mises plus importantes. Dans ma réflexion cela a toujours plus de poids que de me dire que de plus grandes mises impliquent aussi de plus grands bénéfices, et donc à termes, une BK qui tend vers ou est dans le positif.

 

On ne saura jamais ce qui ce serait passé si Alice était restée seule dans son coin…

Mais en tout cas, tu peux voir ce que ça lui a apporté d’intégrer un vrai groupe de parieurs au niveau mental et de ses résultats.

 

Si toi aussi tu veux passer au niveau supérieur, nous rejoindre, Alice, moi et tous les autres membres, ça se passe sur cette page : https://www.gagnerauxparissportifs.com/le-groupe-prive-gagner-aux-paris-sportifs

Envie de progresser rapidement ?

Tous les jours à midi, j'envoie à mes contacts un conseil exclusif, du lundi au vendredi.

Et un pronostic le week-end.

Pour recevoir tout ça, inscris-toi ici, c'est gratuit 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.