Rapport entre cotes et probabilités aux paris sportifs

Dans cet article, nous allons parler de l’analogie entre les cotes et les probabilités dans les paris sportifs.Cote-et-probabilité

Ça peut paraître chiant à première vue mais c’est une notion à connaître !

Et si vous arrivez jusqu’au bout un cadeau vous attend…


Les bookmakers utilisent des outils très performants pour calculer les probabilités et proposer la cote la plus juste, c’est leur métier.

Si vous voulez gagner de l’argent aux paris sportifs, pas besoin d’être expert en mathématiques, il suffit juste de comprendre ce que signifie la valeur réelle de la cote sur laquelle vous allez parier.

C’est qu’on va voir aujourd’hui.

Qu’est-ce qu’une cote?

Dans les paris sportifs, une cote indique le gain possible si un évènement se réalise en fonction de votre mise.

Cette cote est également le reflet d’une probabilité :

Plus une cote est basse (proche de 1), plus la probabilité que l’évènement se produise est grande, et inversement.

En gros, une victoire du Barça à 1.20 a plus de chance de se produire que Tsonga vainqueur de Roland Garros à 12.

Une cote (C) représente donc l’inverse d’une probabilité (P) soit C=1/P 

Et selon le même raisonnement une probabilité est l’inverse d’une cote P=1/C

Exemple : Un évènement avec une cote @2,00 a 50% de chance de se produire car P=1/2=0,5 que l’on multiplie par 100 pour avoir un pourcentage soit 50%.

Jusque-là je pense que vous suivez…si ça va on continue ! Pensez au cadeau…

Qu’est-ce qu’une probabilité?

Une probabilité est une évaluation du caractère probable d’un évènement.

La probabilité d’un évènement est comprise entre 0 et 1, qu’on multiplie par 100 pour parler en pourcentage.

Dans le cas des paris sportifs, le bookmaker détermine la probabilité des différents résultats possibles.

C’est pourquoi votre propre analyse de probabilité d’un match est primordiale.

Suite à votre analyse de l’évènement, vous devez associer une probabilité à votre pronostic et la comparer à celle du bookmaker. Il arrive qu’il propose un pari trop tôt ou que vous soyez plus réactif que lui face à une information de dernière minute. Vous pourrez ainsi estimer s’il a sous-évalué une cote, et donc une probabilité. On parle alors de valuebet, une aubaine pour nous les parieurs.

Exemple : après analyse vous estimez que la Juventus a environ 65% de chance de l’emporter, cela voudrait dire une cote d’environ 1/0.65 = 1.53. Si le bookmaker propose une cote à 1.60 on a un valuebet.

La part du bookmaker

bookmakers arjel

Le bookmaker doit bien gagner sa vie. Il a donc une part qui lui revient et il se sert sur votre dos.
En France, les bookmakers ont un taux de réversion d’environ 85%, ce qui veut dire qu’ils doivent reverser aux parieurs 85% des montants engagés sur toutes leurs offres. Le reste est donc pour eux.
Un article sur Sportytrader est disponible sur le sujet : Les marges des bookmakers dévoilées.
Dans d’autres pays, le taux de réversion est plus important, aux alentours des 90%, ce qui explique pourquoi les cotes sont plus basses en France qu’ailleurs. Et pourquoi les parieurs professionnels partent à l’étranger pour pouvoir gagner de l’argent et vivre des paris sportifs.

Prenez les matchs de tennis. D’un point de vue statistique, la probabilité de gagner pour chaque joueur est de 50%. Les cotes logiques devraient donc être @2,00 pour chaque joueur, mais cela n’arrive jamais.
Ce serait la cote parfaite avec un taux de réversion = 100%, ce qui voudrait dire que le bookmaker reverse toutes les mises engagées et ne gagne pas d’argent.

Il applique donc son pourcentage en diminuant les sommes qu’il reverse aux parieurs en faussant les cotes.
C’est ce qui explique les différences de cotes entre les différents sites de paris sportifs, certains sont plus gourmands que d’autres.

Plus un bookmaker propose des petites cotes plus il augmente son profit.

C’est pourquoi vous devez parier chez le bookmaker qui offre la meilleure cote. Il peut être utile dans ce cas d’utiliser des comparateurs de cotes.

Exemple : Federer @1,75 contre Djokovic @1,75

Si on mise 1€ sur chaque joueur, on mise au total 2€ car 1+1= 2, n’est-ce pas!

Quoi qu’il arrive le bookmaker encaisse 2€.

Que Djokovic ou Federer gagne, le bookmaker nous reverse 1€x1,75=1,75€

Donc la part du bookmaker est de 12,5% : 1-(1,75/2)= 0,125 multiplié par 100 soit 12,5%

Dans cet exemple le taux de réversion est de 87,5% : 100-12,5=87,5%.

 

Cotes et probabilités

paris-sportifs-probabilité

Si les cotes sont faussées au profit des bookmakers, il faut en tenir pour connaître la valeur réelle d’une cote et par la même occasion sa probabilité. C’est important pour savoir sur quoi on va parier.
Je vous rappelle que vous devez de votre côté, avec les informations que vous avez recueillies, voir si une cote est intéressante ou pas, vous devez estimer la probabilité que votre pronostic soit gagnant.

Je vous présente un tableau avec les cotes proposées et le pourcentage réel de chance qu’a l’évènement associé de se produire selon le bookmaker en tenant compte de sa marge.
Pour cette marge je prends une valeur moyenne de 12,5% soit un taux de réversion de 87,5%.

Cote % chance bookmaker
réversion 100%
% chance réel réversion 87,5% Cote % chance bookmaker
réversion 100%
% chance réel
réversion 87,5%
1,50 66,7% 59,3% 2,30 43,5% 38,6%
1,55 64,5% 57,3% 2,35 42,6% 37,8%
1,60 62,5% 55,6% 2,40 41,7% 37,0%
1,65 60,6% 53,9% 2,45 40,8% 36,3%
1,70 58,8% 52,3% 2,50 40,0% 35,6%
1,75 57,1% 50,8% 2,55 39,2% 34,9%
1,80 55,6% 49,4% 2,60 38,5% 34,2%
1,85 54,1% 48,0% 2,65 37,7% 33,5%
1,90 52,6% 46,8% 2,70 37,0% 32,9%
1,95 51,3% 45,6% 2,75 36,4% 32,3%
2,00 50,0% 44,4% 2,80 35,7% 31,7%
2,05 48,8% 43,4% 2,85 35,1% 31,2%
2,10 47,6% 42,3% 2,90 34,5% 30,7%
2,15 46,5% 41,3% 2,95 33,9% 30,1%
2,20 45,5% 40,4% 3,00 33,3% 29,6%
2,25 44,4% 39,5% 3,05 32,8% 29,1%

 

Comment interpréter ce tableau ?

Prenons l’exemple d’un match de football de Ligue 1 Olympique de Marseille – Stade Rennais.
Les cotes sur le site de paris en ligne sont les suivantes pour un pari 1N2 :

O. Marseille Nul Rennes
2,30 2,95 2,85

Avant de proposer ces cotes le bookmaker, à l’aide de toutes les données statistiques en sa possession et les informations qu’il aura récolté sur cette rencontre va calculer les probabilités de chaque scénario possible.
Il va tenir compte de sa marge et la répercuter dans la valeur finale de sa cote.
Les cotes qui nous sont présentées ne reflètent pas les probabilités réelles.
Il faut donc faire le raisonnement à l’envers.

C’est ce que permet ce tableau.

Pour connaître les probabilités de chaque scénario, il suffit de lire la ligne correspondante dans le tableau. Dans notre cas :

O.
Marseille
Nul Rennes Total
% book 43,5% 33,9% 35,1% 112,5%
% réél 38,6% 30,1% 31,2% 99,9%

Vous voyez ainsi que le % réel total est de 100% (enfin 99,9%). Cela correspond à l’estimation qu’a fait le bookmaker de la probabilité de chaque scénario avant d’appliquer sa marge et de fausser les cotes pour le parieur.

Dans l’idéal, vous devriez utiliser ces valeurs pour voir si votre pronostic est valable.

On remarque dans le % book, celui que le parieur voit chaque jour sur les sites de paris en ligne, que le total est supérieur à 100%. C’est ainsi que l’on retrouve la marge du bookmaker, les 12,5%.

Je sais c’était un peu chiant quand même mais voilà votre cadeau, enfin…

Voici un tableau permettant de calculer les véritables marges des bookmakers. Car les marges appliquées sont différentes selon les sports et les championnats. Il suffit de rentrer les cotes du pari qui vous intéresse, vous obtiendrez la marge du book pour ce pari ou type de sport. Et vous aurez également les % réels correspondant à la cote du bookmaker.

Télécharger votre cadeau

 

Vous avez aimé? Alors partagez avec vos amis en utilisant les boutons de partage!

 

Envie de progresser rapidement ?

Tous les jours à midi, j'envoie à mes contacts un conseil exclusif, du lundi au vendredi.

Et un pronostic le week-end.

Pour recevoir tout ça, inscris-toi ici, c'est gratuit 😉

6 réponses

  1. crushlife dit :

    Très instructif pour les débutants attirés aveuglément par l'argent facile.

  2. Tu devrais t'investir davantage sur ton blog et communiquer/référencer pour lui donner plus de visibilité (et donc de lecteurs) car le contenu est majoritairement intéressant

  3. james dit :

    erreur 508 dans ton fichier

  4. cannibal dit :

    le prélèvement du bookmaker n’est pas un% mais il prélève encore sur les cotes les plus jouées:cote A pvt est de 15% une autre cote B elle peut etre de 20%!! et une cote C peut très bien avoir un pvt de moins X%,c’est ces cotes (C) qui permettent de gagner

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.