Diviser son temps d’analyse par 2

Gagner aux paris sportifs > ANALYSE  > Diviser son temps d’analyse par 2
Diviser son temps d'analyse par 2

Diviser son temps d’analyse par 2

[hurrytimer id="9068"]

Si tu suis mon travail depuis un moment, tu sais que pendant longtemps, j’ai parié sur le tennis.

 

J’ai arrêté pour deux raisons :

La première c’est parce que je pariais sur des marchés de niche (doubles challengers), que c’était ultra limité en mise.

Donc au long terme cela n’avait plus d’intérêt de continuer.

 

La seconde c’est parce qu’avec le tennis, il y a des matchs sur tous les continents et tous les fuseaux horaires.

Ce qui fait que c’est presque impossible de se caler des moments fixes pour analyser ses matchs, sans parler de les regarder.

Mais c’était une époque où pariais sur le tennis me convenait bien car je travaillais en 3×8 dans un laboratoire d’analyse et je pouvais tout suivre.

 

Et puis, j’ai changé de boulot et repris un rythme normal.

Et aujourd’hui, la nuit je dors !

Donc il y a des matchs que je ne peux plus analyser ou suivre comme avant pour faire simple.

 

Du coup, j’ai décidé de revenir à mes premiers amours, le football en 2019.

Des matchs que les weekend (hors Coupes d’Europe et journées décalés).

Et trouver un rythme qui me convient m’a pris environ 6 mois.

 

En gros, au début j’analysais vraiment beaucoup de matchs et j’y passais au moins 15 heures par semaine.

Une partie de mon jeudi après midi.

Le vendredi presque toute la journée.

Le samedi matin et 1 heure ou deux le dimanche matin.

Et ça pour des matchs de championnats qui se jouaient le weekend.

 

C’était un véritable sprint quand le weekend arrivait.

Et j’avais toujours l’impression de manquer de temps, de passer à côté de certaines infos, d’avoir loupé de belles cotes si je m’y étais pris plus tôt etc…

Ça créait pas mal de frustration et surtout ça me bouffait une bonne partie du weekend.

Car même si je faisais une soirée le vendredi admettons, je me levais quand même pour mes analyses du samedi.

Quand on n’est pas en forme, forcément on est moins efficace.

En plus, il y a des chances que cela se ressente sur les résultats.

Surtout, travailler à la dernière minute, ça ne convient pas à tout le monde.

Et il suffit du moindre imprévu et ça peut nous mettre dedans.

 

J’admets que pour ressentir et agir comme ça, il faut déjà être pas mal accro aux paris sportifs.

 

C’est donc pourquoi j’ai voulu m’organiser totalement différemment.

Pour y passer moins de temps et pouvoir analyser tout ce que je veux quand même.

Pour avoir tous mes weekends de libre.

Pour me détacher un peu de mes paris sportifs car ça prenait le pas sur ma vie perso.

 

J’ai donc cherché des méthodes d’organisation et de gestion du temps.

Et aussi des méthodes pour être plus efficace.

J’ai testé plein de choses, pendant des mois.

 

Et au boit de 6 mois à peu près, je suis parvenu à diviser par 2 mon temps d’analyse.

Ça me prend maintenant 7-8 heures par semaine au lieu des 15-16 heures d’il y a encore 6 mois.

Cerise sur le gâteau, j’ai maintenant tous mes weekends de libre !

Et de meilleurs résultats notamment avec des cotes 4% plus élevées en moyenne.

 

Ça, c’est mon cas personnel.

Mais tout le monde peut utiliser ces méthodes et les appliquer à son emploi du temps.

Pour être mieux organisé et se dégager du temps libre.

C’est ce dont je vais te parler cette semaine par email.

 

Et si tu veux connaître tout le détail de ces méthodes, je te montre comment j’ai divisé mon temps d’analyse par 2 sur cette page : https://www.gagnerauxparissportifs.com/2019/11/diviser-son-temps-danalyse-par-2.html