Une autre qualité du parieur

Il faut beaucoup de choses pour faire un bon parieur.

Il y a aussi une qualité contre nature qu’il est important d’avoir.

Et c’est ce dont on parle aujourd’hui…

Au moment où j’écris cet article, on est entré dans l’été depuis quelques jours.

Mais peu importe que tu le lises maintenant ou plus tard.

Le truc c’est de bien comprendre ce qu’il y a derrière.

 

Les années précédentes, je pariais sur le tennis. 

Donc je pariais toute l’année et pendant la trêve du tennis (novembre – décembre), je ne pariais pas ou alors je pariais un peu sur le foot.

Je ne faisais jamais réellement de pause.

Sauf en mai, je prenais 1 mois de vacances et je coupais tout.

Mais depuis que j’ai lancé mon groupe privé en 2017, je ne le faisais plus.

Pourquoi ? Je ne sais pas vraiment…

 

Depuis 2019, j’ai choisi d’arrêter le tennis (essentiellement à cause des limitations de mises et de l’emploi du temps de ce sport) pour me consacrer au football uniquement pour mes paris personnels.

Et pour la première fois depuis des années, je profite vraiment de la trêve estivale.

Je me suis dit : « STOP les conneries ! »

Pose toi un peu.

(Je garde seulement le suivi de tipsters mais c’est très calme)

 

Certains diront, OK mais il y a du sport quand même pendant l’été…

Effectivement, il y a du sport tout le temps.

Mais si tu es spécialisé, tu n’es pas obligé de parier sur tout non plus.

 

Et pourtant certains parient quand même.

Juste pour parier sur quelque chose.

Et je pense que c’est une grosse erreur.

 

Une saison de paris sportifs, c’est déjà intense.

Pourquoi ne pas essayer de déconnecter un peu.

C’est vrai que les téléphones, les applications de sport et de paris sportifs n’aident franchement pas à se déconnecter…

 

La majorité des gens ont besoin de vacances, de faire des pauses.

Peu importe l’activité.

Travail, sport…

Il faut des périodes de récupération.

 

Pourquoi le parieur n’en prendrait pas ?

Peut être parce que c’est un plaisir de faire des paris sportifs…

Et pour que cela reste un plaisir, ne faudrait-il pas faire une pause de temps en temps ?

Peut être que tu la fais à un autre moment cette pause et c’est très bien alors.

 

Parfois, faire une coupure, même si c’est difficile, est un moyen de revenir bien plus fort et motivé qu’avant.

Avec l’esprit bien plus clair.

Au risque d’enchaîner avec une année moins bonne ou d’arriver à saturation à cause de l’accumulation.

 

Je t’invite vraiment à essayer de te déconnecter.

Savoir le faire est une autre qualité du parieur.

En été, en hiver, peu importe.

Mais tente-le.

Et si tu as du mal, force-toi.

Ça fait un bien fou.

 

Et ça montre aussi, si tu n’en es pas sûr encore, que tu n’es pas accroc !

 

 

Envie de progresser rapidement ?

Tous les jours à midi, j'envoie à mes contacts un conseil exclusif, du lundi au vendredi.

Et un pronostic le week-end.

Pour recevoir tout ça, inscris-toi ici, c'est gratuit 😉

1 réponse

  1. Adrien Ayala dit :

    Tu as reson une pause s impose
    Après on séparpille et fait de la merde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.