Le truc écoeurant quand on débute

Gagner aux paris sportifs > Méthodes / Conseils  > Le truc écoeurant quand on débute
Le truc écoeurant quand on débute

Le truc écoeurant quand on débute

Petite anecdote légère aujourd’hui…

 

Je vais te raconter un truc que tu as surement déjà vécu ou que tu vivras d’ici peu.

 

C’est une anecdote qui va montrer le contraste entre les deux mondes des paris sportifs.

 

Entre le monde des mecs qui parient à one again (belle expression des années 90 ça…) et ceux qui voient les paris sportifs comme un investissement (nous).

Une anecdote qui en a écœuré plus d’un.

 

 

Toi tu es le gars qui regarde des vidéos de paris sportifs, qui lit des mails tous les jours sur les paris sportifs (les miens je suppose car je suis le seul à le faire ça), qui essaie d’apprendre, qui se forme…

Tu passes du temps à faire tout ça.

Et au début les résultats sont très moyens.

 

Tu te prends la tête à essayer de parler avec tes potes parieurs, qui ne comprennent rien à ce que tu fais, qui trouvent que ça gagne que dalle de parier comme ça.

Tu leur donnes des conseils sur ce qu’ils font de pas bien…

Et c’est une bonne chose dans le fond, car tu essaies de transmettre ce que tu as appris.

 

Mais tu comprends vite que les mecs ne sont pas réceptifs malgré tes efforts.

Pour eux, tout ça c’est une perte de temps.

Du coup, tu décides de faire ton truc dans ton coin.

Ça se passe plus ou moins bien mais c’est pas la folie.

En même temps tu apprends donc ça fait partie du jeu.

 

En parallèle tu entends toujours les autres mecs parler de paris sportifs et tu te dis que franchement, ils sont à côté de la plaque.

 

Et là deux ou trois fois dans l’année, tu vas avoir un des zouzous qui va se pointer le lundi matin et qui auras emplâtré ses 400 balles dans le weekend.

Et tout le monde ne va parler que de ça, que de lui.

Que le mec, il assure en paris sportifs.

 

Et il va devenir la référence pour tout le monde parce qu’il a été capable de passer un ticket avec une cote de dingue.

 

Et toi à côté de ça qui en sait 10 fois plus que tout le monde, tes gains sont loin de ceux-là.

T’as les boules.

T’es quand même content pour lui mais au fond, t’as envie de leur dire à tous « mais quelle bande de mongols, vous comprenez vraiment rien… »

 

C’est là la frontière entre nos deux mondes.

 

Eux vont vivre sur l’espoir que ce truc là c’est possible et vont y laisser pas mal de pépettes.

Car ils voient ça comme un jeu et dans les jeux, au bout du compte il ne peut y avoir qu’un seul gagnant.

Jeux de société, jeux vidéos, jeux d’argent, sport… Il n’y a qu’un seul vainqueur, c’est la règle malgré le nombre de participants…

 

Alors que toi, ça va encore plus renforcer (parce que faut pas se décourager) ton envie d’y arriver.

Et ton approche d’investisseur là-dedans va faire toute la différence.

Car tu ne vas pas viser le jackpot, tu vas viser des gains sur le long terme.

Des petits gains qui au cumulé feront que tu auras gagné 10 fois plus que tous ces mecs là.

 

Car eux, ils affichent leurs gains mais jamais leurs pertes, ils les minimisent toujours.

 

Alors que toi, avec ton bilan, ton suivi etc… Tu es toujours dans le vrai.

 

Donc le petit message du jour, c’est ne te décourage pas quand tu vois ce genre de parieurs gagner plus que toi sur du court terme.

On ne vit pas dans le même monde.

On n’attend pas les mêmes choses et ce que toi tu réussiras à faire si tu persévères, aucun d’entre eux ne sera capable de le faire.

Et tu seras doublement vainqueur dans ce cas là.

 

Passe une bonne journée et repense à tout ça dans ces moments-là.

 

Et si tu es vraiment tout seul, que ça te pèse et que tu veux rejoindre une communauté de parieurs avec tu pourras enfin vraiment échanger sur ta passion et progresser encore plus vite, il y a le groupe privé GAPS dont tout le détail est sur cette page : https://www.gagnerauxparissportifs.com/le-groupe-prive-gagner-aux-paris-sportifs