Accro aux paris sportifs (coaching offert)

Aujourd’hui je vais t’offrir une petite séance de coaching gratuite…

 

Dimanche soir j’ai reçu un mail de la part d’un membre de mon groupe qui disait :

 

« Salut Thomas ce weekend j’ai prix conscience de quelque chose.
J’étais a l’étranger, évidemment pas de réseau…
J’ai stressé toute la journée…
Et bien sûr, j’ai loupé tous les bets donnés par mes tipsters.

J’ai peur d’être trop « accro » au final lol. Je sais pas ce que tu en pense. »

 

Effectivement, c’est un problème auquel il faut trouver un solution.

 

On est tous différents, on réagit tous différemment mais face à un problème il y a une seule chose à faire, se concentrer sur la solution.

 

Plus facile à dire qu’à faire…

 

 

Ici il y a plusieurs problèmes, plusieurs approches possibles et c’est ce qu’on va essayer de voir.

 

Tout d’abord, il y a le problème de l’étranger et de pas de réseau.

Ensuite il y a le stress lié à ce problème.

Puis la frustration d’avoir manqué des pronos.

Et enfin la peur d’être accro.

 

 

Le point positif, c’est que le membre a déjà clairement identifié les problèmes.

 

Maintenant concentrons-nous sur les solutions.

 

Numéro 1 : Le problème du réseau à l’étranger.

Partir à l’étranger, ça se prépare.

A moins que tu partes dans le trou du cul du monde, il y a forcément un opérateur qui couvre la zone dans laquelle tu vas te trouver.

Et dans les hôtels, il y a le wifi… Mais si tu bouges la journée, cela ne suffira pas.

En général, les opérateurs mobiles te proposent des options payantes pour quand tu es à l’étranger.

Ça peut être cher, mais c’est une solution à laquelle il aurait fallu penser et se renseigner avant de partir.

 

 

Numéro 2 : Le stress

Finalement, si la situation avait été anticipée, il y aurait eu beaucoup moins de stress voire pas du tout.

 

Autrement, tu peux laisser quelqu’un d’autre parier à ta place ce weekend là.

Tu ne connais personne ?

Soit tu formes quelqu’un à ça.

Soit tu donnes un billet à quelqu’un de confiance qui parie déjà pour qu’il prenne les paris à ta place pendant ce weekend là et vous vous arrangez pour les bénéfices ou pertes.

 

 

Numéro 3 : La frustration des pronos manqués

Cette frustration vient du fait qu’il se concentre à court terme sur le weekend de pronos qu’il est en train de manquer.

Connaissant les tipsters que suis ce membre, manquer un weekend de pronos, c’est manquer environ 20-25 paris sur les 2000 que vont proposer ses tipsters sur une année entière.

Et franchement, c’est pas 1% de paris manqués qui va bouleverser ses résultats annuels.

Dans le bon comme dans le mauvais sens…

 

Et là où c’est vraiment dommage, c’est qu’il faut réaliser que manquer une vingtaine de paris sportifs, même si sur un weekend ça peut paraître beaucoup, sur une saison, ce n’est rien du tout et sur 2 ou 3 saisons, ce n’est absolument rien.

Il ne se rappellera même pas ce qu’il a loupé.

 

Donc autant même ne pas regarder les résultats…

 

 

Numéro 4 : la peur d’être accro

C’est bien là le plus gros problème…

S’il se pose la question, c’est qu’il l’est déjà plus ou moins.

Ici, ce n’est pas accro dans le sens prêt à tout perdre. C’est un parieur sérieux qui a un capital dédié pour ses paris sportifs et qui le gère plus ou moins bien (en tout cas il apprend mais ceci est un autre problème mais qui n’a rien à voir ici)

C’est accro dans le sens, qu’il n’a pas pu profiter au mieux de son weekend.

 

Car ce weekend à l’étranger, sera sans doute quelque chose qui va lui laisser des souvenirs à vie (et encore plus s’il en profite à fond).

Et que ce weekend se soit bien ou mal passé, il en aurait eu des souvenirs à vie.

Et cette histoire de paris sportifs et de réseau ne feraient même pas partie de ces souvenirs.

 

Il faut apprendre à prioriser ce qui est vraiment important dans la vie et se concentrer là-dessus.

 

Cela peut même être un défi.

 

Et au lieu de voir ce weekend comme une source de stress, sans le réseau, les pronostics manqués etc…

Cela pourrait être un moyen de recharger les piles justement en ce prouvant qu’on peut passer un weekend entier sans paris sportifs, voire même sans Internet.

 

Car si en plus de ça tu passes ta vie sur des groupes de parieurs, à parler de paris sportifs toutes tes soirées, effectivement tes chances de devenir accro vont augmenter considérablement.

 

 

Il y a une différence entre une passion et une addiction.

La passion motive et créée du plaisir.

Alors que l’addiction créée du mal être quand on n’a pas sa dose.

 

Ce weekend est finalement venu au bon moment car il aura permis à ce membre de prendre conscience de certaines choses et de maintenant travailler à résoudre les problèmes identifiés.

 

Pour que les paris sportifs restent un loisir (si ce n’est pas une passion) et/ou un investissement.

 

Et comme on investit du temps et de l’argent dedans, il faut vite travailler sur cet aspect là pour conserver une notion de plaisir.

 

Et c’est pour ça que je communique sur tous les aspects des paris sportifs et notamment psychologiques, pour permettre aux parieurs de progresser et de bien vivre leurs paris sportifs.

 

Si tu penses que ce mail peut aider quelqu’un, partage-le, rends lui service.

 

Et si toi aussi tu as besoin d’un coaching pour résoudre certains problèmes, on peut envisager ça, il te suffit de m’en parler ici : https://www.gagnerauxparissportifs.com/contact

 

Evidemment si tes problèmes sont bien plus compliqués que ceux-là, il faudra peut être voir quelqu’un de plus compétent, je peux aider les parieurs pas les gens malades…

 

 

 

 

Envie de progresser rapidement ?

Tous les jours à midi, j'envoie à mes contacts un conseil exclusif, du lundi au vendredi.

Et un pronostic le week-end.

Pour recevoir tout ça, inscris-toi ici, c'est gratuit 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.