Le loup de Wall Street

Il y a deux jours j’ai eu une discussion très intéressante avec un ami.

 

Il a fait des études de commerce et c’est quelqu’un qui est redoutable en négociation.

 

Il faut le voir à l’oeuvre, c’est incroyable.

 

Un de ses films cultes : Le loup de Wall Street.

 

 

Pendant cette discussion, il a décortiqué les différentes scènes du film qu’il avait revu cette semaine.

 

Je te passe les détails de la discussion car ce n’est pas là que j’ai eu l’étincelle…

 

 

A un moment donné, il a dit quelque chose qui n’avait rien à voir avec le film mais qui m’a fait tilt d’un coup.

 

 

Il m’a demandé si je savais qui étaient les meilleurs vendeurs ?

 

La réponse ?

 

Logique…

 

Les meilleurs acheteurs.

 

Quand on y pense, n’importe qui peut vendre.

 

Mais pour bien vendre, il faut savoir bien acheter, sinon on ne fait pas de marge…

 

 

Tu commences à voir le parallèle avec les paris sportifs…?

 

 

En tant que parieur, chaque fois que tu valides un pari sportif chez ton bookmaker, c’est comme si tu achetais une cote.

 

Alors évidemment je ne te dis pas d’acheter des cotes très basses, ni même très hautes, je te dis simplement de toujours acheter tes cotes à un bon prix, pour maximiser ton profit.

 

C’est d’ailleurs plus simple à comprendre pour les anglais, car la cote se dit parfois PRICE (= prix).

 

Hier je t’ai parlé de VALUEBET.

 

 

Le valuebet, c’est exactement ça.

 

Un valuebet, c’est acheter une cote à un meilleur prix que celui proposé par le bookmaker.

 

 

Si tu penses que la cote vaut 1.80 et que le bookmaker te la propose à 1.95, c’est VALUE.

 

Pourquoi ?

 

Car tu vas pouvoir gagner plus avec ton investissement de départ (ta mise).

 

Tu fais donc un bon achat et tu es dans les conditions idéales pour maximiser tes éventuels profits.

 

 

Tu comprends le concept ?

 

C’est vraiment très important de saisir tout ça, car…

 

Le valuebet, comme je te le disais hier, est le seul pari rentable à long terme.

 

 

Pourquoi ?

 

Parce que, à chaque valuebet gagnant, on fait plus de bénéfices que prévu.

 

Et donc il nous restera toujours ces petits bénéfices en plus après nos paris perdants par rapport à quelqu’un qui ne parierait pas sur des valuebets.

 

 

Ne pas parier sur des valuebets, ce serait comme acheter trop cher et revendre à perte par la suite.

 

On perdrait de l’argent au long terme, c’est obligatoire.

 

 

Je pense que tu comprends mieux maintenant pourquoi les SAFES et les MISSILES, c’est pas rentable…

 

 

La partie la plus difficile là-dedans, c’est d’arriver à estimer par toi même la côte que devrait avoir une équipe ou un joueur.

 

Malheureusement, c’est plus difficile à déterminer pour un joueur que pour une équipe.

 

 

Et si tu n’y arrives encore pas par toi même, il te faut les outils pour y arriver.

 

 

Ces outils, je te les donne dans la formation « Pronos Faciles« , dans laquelle je partage une méthode qui permet de déterminer les chances de gagner d’une équipe pour le football.

 

Et ainsi, déduire la cote que cette équipe devrait avoir en théorie.

 

Si la cote proposée par le bookmaker est supérieure à cette estimation, on a une value, on peut parier.

 

Si la cote proposée par le bookmaker est inférieure à cette estimation, pas de value, on ne parie pas, ce serait un mauvais achat, on serait sûr de perdre de l’argent au long terme.

 

 

Une cote à 1.20 ce n’est pas du sûr… Et c’est peut être même pas value.

 

Peut être qu’avec ton estimation, tu dirais que ça vaut du 1.30 et ça t’éviterait de parier dessus et de rager sur des paris perdus avec des cotes aussi faibles…

 

Tous les renseignements sur la formation « Pronos Faciles » sont sur cette page

 

 

 

Envie de progresser rapidement ?

Tous les jours à midi, j'envoie à mes contacts un conseil exclusif, du lundi au vendredi.

Et un pronostic le week-end.

Pour recevoir tout ça, inscris-toi ici, c'est gratuit 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.