Paris sportifs, jeu de dés et mathématiques

Ce weekend, j’ai fait un jeu de société avec ma filleule.

 

On a joué aux petits chevaux…

 

Tu sais, ce jeu dans lequel on doit faire faire le tour du plateau à ses petits chevaux en lançant les dés, jusqu’à les faire rentrer à l’abri.

 

loi grands nombres paris sportifs

 

On a tous joué à ce jeu.

 

D’ailleurs, j’avais oublié à quel point il est horrible pour celui qui n’a pas de chance…

 

Pour celui qui n’arrive pas à faire des 6 avec ses dés…

 

Pas de 6, tes chevaux ne sortent pas de l’écurie…

 

Pas de 6, tu ne rejoues pas…

 

Pas de 6, tu n’avances pas…

 

Et ce fut bien évidemment mon cas.

 

Dans ce jeu, il y a un truc encore plus HORRIBLE que de ne pas faire de 6…

 

Si tu te souviens bien, c’est que lorsque un autre joueur te dépasse, il défonce ton cheval et tu repars de la case départ.

 

Tout ce chemin parcouru pour rien…

 

Grrr…

 

 

Bref, je me suis fait défoncé !

 

Et même à bientôt 35 ans, ce jeu me fait toujours autant rager…

 

 

Quel rapport entre ce jeu de dés et les paris sportifs…?

 

Et les mathématiques…?

 

 

Je vais te parler de la loi des grands nombres aujourd’hui.

 

 

Qu’est-ce que c’est encore que ça…?

 

C’est un terme statistique, qui en gros veut dire que :

 

Au plus le nombre d’échantillons sera grand, plus les effets de chance et de malchance seront éliminées.

 

 

Et c’est pour ça que j’ai pris l’exemple des dés.

 

Car on a tous fait des parties dans lesquelles on n’avait aucune chance de gagner dès le départ en ne faisant que des 1 et des 2…

 

Mais on a aussi eu des parties dans lesquelles tous les 6 étaient pour nous…

 

 

Alors évidemment sur une partie, deux parties, trois ou quatre on peut avoir plus ou moins de chance.

 

Mais sur des milliers ou des dizaines de milliers de lancer les dés, la chance et la malchance s’annuleront.

 

Mathématiquement, si les dés ne sont pas pipés, on a autant de chance de faire des 1, que des 2, que des 3, des 4, des 5 et des 6.

 

Donc ni plus ni moins de chance que nos adversaires.

 

 

Le rapport avec les paris sportifs maintenant…?

 

C’est pour cela qu’on dit et répète qu’il faut un grand nombre de paris dans un historique de paris sportifs avant de pouvoir dire si les résultats sont fiables et ne dépendent pas de la chance ou de la malchance.

 

Ou plus simplement de la variance.

 

Donc la chose à retenir de cette branlée que j’ai pris au petits chevaux contre une gamine de 9 ans, c’est que :

 

Elle n’est pas meilleure que moi !

 

 

Non je rigole, c’est le côté mauvais perdant qui ressort encore…

 

 

Le truc à retenir, c’est que sur le long terme, avec un volume de pari conséquent, la chance et la malchance s’annulent et la variance sera totalement lissée.

 

 

Envie de progresser rapidement ?

Tous les jours à midi, j'envoie à mes contacts un conseil exclusif, du lundi au vendredi.

Et un pronostic le week-end.

Pour recevoir tout ça, inscris-toi ici, c'est gratuit 😉

2 réponses

  1. Marc dit :

    Salut a combien fixes-tu le nombre de paris en historique pour dégager ce dont tu parles? Merci

    • Thomas David dit :

      Salut
      500 grand minimum mais plusieurs milliers dans l’idéal.
      Cela fera peur aux novices mais les paris sportifs c’est du long terme donc du moment qu’on a cette vision, cela ne devient plus un problème.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.