Le truc vraiment CHELOU que je viens de découvrir

Je vais le répéter encore une fois au cas où tu ne le saurais pas, j’aime bien lire.

Pas spécialement des romans, plutôt des livres sur la psychologie, le fonctionnement du cerveau et d’autres thèmes bizarres…

Dans le dernier bouquin que j’ai terminé, je suis tombé sur quelque chose dont je n’avais jamais entendu parler.

Et cela a vraiment attiré mon attention, car j’avais justement eu une discussion avec des amis parieurs sur un sujet similaire.

C’est pourquoi je voulais t’en parler ce matin.

Cette fameuse discussion tournait autour du fait que parfois, on trouve qu’il y avait des périodes, dans lesquelles, c’était super facile de trouver des pronos.

Facile car on a l’impression qu’on trouve de bonnes infos, de suite, qu’on a de belles values sur les cotes, qu’on est sûr de soi, que ça s’enchaine et qu’en plus les résultats suivent.

Sans parler de good run car les résultats ne sont pas forcément exceptionnels, mais tout paraît facile.

Et à l’inverse, il y a des périodes, pendant lesquelles tout semble compliqué…

On a beau lire les actus, regarder les stats, éplucher, éplucher et éplucher encore, mais rien.
Pas d’inspiration, des doutes, un feeling très moyen, des values très limites et les résultats ne sont pas forcément mauvais, mais l’ensemble paraît moins bon. Sans parler de bad run.

Tu vois ce que je veux dire?

Tu as déjà ressenti ça?

Les joueurs de poker ont un nom pour ça il me semble, mais je n’ai pas retenu si c’est le cas.

Bref, dans mon dernier bouquin, j’ai découvert quelque chose je te disais.

LES BIORYTHMES

Qu’est-ce que c’est que ça !!!???

Selon certaines médecines douces, on aurait des cycles biologiques (un peu comme les menstruations chez les filles, les marées ou la lune) aux niveaux, physique, mental, psychologique…

Chacun de ces cycles aurait une durée différente et notre potentiel dans chacun des domaines serait plus ou moins haut selon la période.

Il y aurait des périodes fastes, recommandées pour certaines activités et propices à avoir de meilleurs résultats dans certains domaines.

Et bien évidemment, comme on parle de cycles, des périodes où c’est tout l’inverse. Des périodes propices au repos et à d’autres activités demandant moins de ressources.

Et ces rythmes sont différents pour chacun d’entre nous.

Voici à quoi cela ressemble

biorythme

Ca paraît un peu bizzare, non?

J’espère que je ne t’ai pas perdu en route…

J’ai alors poussé mes recherches un peu plus loin…

J’ai découvert que de nombreuses entreprises japonnaise et américaines (ce qui est bon signe en général, ça veut dire que c’est pas totalement barré alors…) les prenaient en compte pour organiser les plannings de travail de leurs salariés.

Car des études ont démontré, sur des centaines de cas d’accident de travail, que plus de 80% avaient lieu pendant les périodes basses des cycles contre seulement 2% pour les périodes les plus fastes.

Et je me suis dit que peut être, cela avait une relation avec ces périodes où on « sent bien » les choses » dans nos paris sportifs et les autres périodes durant lesquelles on « sent moins les choses ».

Tout comme dans notre vie quotidienne, avec les périodes de forme et de fatigue, avec les périodes de bonne et mauvaise humeur, les périodes de réussite et de doute…

Alors cela peut te paraître vraiment bizarre ce sujet mais comme je partage tout ce que j’apprends, être plusieurs à être conscient de ces phénomènes, pourra apporter plus de réponse, je pense, que si je le gardais pour moi seul.

Si tu veux en savoir plus, jette un oeil à biorythmes dans Google et commence à observer et à tester des choses…

Bonne découverte 😉

Envie de progresser rapidement ?

Tous les jours à midi, j'envoie à mes contacts un conseil exclusif, du lundi au vendredi.

Et un pronostic le week-end.

Pour recevoir tout ça, inscris-toi ici, c'est gratuit 😉