Analyser et apprendre de ses erreurs dans les paris sportifs

Envie de progresser rapidement ?

Tous les jours à midi, j'envoie à mes contacts un conseil exclusif, du lundi au vendredi.

Et un pronostic le week-end.

Pour recevoir tout ça, inscris-toi ici, c'est gratuit 😉

apprendre erreur paris sportifs.jpg

Une des choses les plus importantes dans les paris sportifs est d’analyser ses erreurs en cas de paris perdant.

Et en ce début d’année j’en ai déjà commis 3.
C’est déjà 3 de trop!

Retour sur ces erreurs et analyse.

Perdre un pari, c’est frustrant, et encore pire quand on aurait pu l’éviter. A ce qu’on dit, un analyste, c’est quelqu’un qui peut dire le mardi pourquoi il s’est trompé le lundi. Et bien pour ma part c’est ce que j’essaie de faire lorsque je perd un pari. Quand on fait un bon pronostic sur un match et que tout se passe bien, on ne revient pas sur notre pari et même si c’est passé juste juste. C’est vrai, c’est ce qu’on avait pronostiqué de toute façon donc tout baigne. La sensation de satisfaction que procurent la victoire et le gain est naturelle, mais pas forcément objective. L’erreur est humaine, surtout sur des évènements aussi incertains que les résultats sportifs. Il est donc nécessaire d’assumer ses choix, d’analyser et d’avoir un oeil critique sur ses erreurs.

 

Première erreur : une cote trop basse

erreur petite cote.jpgLe dernier pronostic que je vous ai proposé sur le blog a été perdant. J’ai pronostiqué la victoire d’Andreas Seppi @1,55 contre Marin Cilic en Coupe Davis.

Résumé de mon analyse d’avant match : l’historique entre les deux joueurs est équilibré et sur terre battue ils ont des résultats semblables. Ensuite, l’Italie joue à domicile et est à 1 point de la victoire. Seppi est frais et il a gagné contre Cilic 10 jours plus tôt à l’Open d’Australie. Cilic a toujours gagné sur terre battue contre Seppi mais c’était son 3ème match en 3 jours. Le 1er gagné en 5 sets et le 2ème perdu en double après plus de 3h de jeu. Cilic ayant un moral assez friable et deux gros matchs dans les pattes, je ne le voyais pas gagnant. Résultat, Seppi s’est fait éclaté 3-0.

La cote de Cilic était @2,25.

  • Alors, est ce que j’aurais dû parier sur la victoire de Cilic?
  • Y avait-il valuebet dans ce cas?
  • Si j’avais pronostiqué Cilic je me serais basé sur quoi? Le classement? Sa puissance?

Sur 50% de chance théorique pour chacun au départ, il est certain que j’aurais dû parier sur Cilic.
Mais de mon analyse sont ressortis trop de points négatifs pour placer ce pari, donc pour moi pas value.
La cote de Seppi @1,55 était trop basse, je n’aurais tout simplement pas dû faire ce pari.

–>Voilà un exemple parfait d’erreur à éviter. Les petites cotes peuvent tuer votre capital car pour être rentable vous devez avoir un taux de réussite élevé. Il faut se fixer une limite, libre à chacun mais perso à l’avenir je ne jouerai plus de cotes inférieures à 1,65.

 

Deuxième erreur : bien gérer ses émotions en live

erreur paris direct live.jpgLors de la finale de l’Open d’Australie, entre Andy Murray et Novak Djokovic, j’ai misé une petite misère en live, sans la moindre analyse du match, histoire de dire!
Vu que c’était une finale, et que tout est possible dans le sport, je décide de miser 2€ sur la victoire de Murray @2,35, on sait jamais sur un malentendu ça peut passer…histoire de dire !
Bref, le 1er set suit son court et l’outsider prend vite une position de favori et les cotes commencent à évoluer, celle de Murray baisse et celle de Djokovic augmente. C’est le moment où je me dis sors ta calculatrice de surebet et vois si ya moyen de moyenner quelque chose, histoire de dire!
Je vois qu’à partir du moment où la cote de Djokovic atteint @1,80, il y a surebet.
Magnifique la cote grimpe et je place 3€ sur le Djoker @1,80, histoire de dire!
Guettant les cotes pour trouver la bonne, je me suis pas rendu compte que je devais miser moins que 3€ du coup fini, plus de surebet!
Du coup je remise 1€ sur Murray @2,45 pour pas perdre d’argent enfin quelques centimes, histoire de dire!
Bref résultat des courses, Djokovic gagne donc j’empoche 1,80×3€ = 5,40€ en ayant misé un total de…6€  histoire de dire! soit une perte de 60 centimes.

Là c’est rien ,ça fait sourire mais c’était une réaction typique de la pire attitude à adopter lors de paris en direct. Je n’ai pas assez réfléchi, j’ai pris trop rapidement mes décisions, je n’avais dans la tête que mon surebet bidon, du coup je me suis (très très raisonnablement) emporté à vouloir à tout prix récupérer ma mise. C’est le danger des paris en direct et c’est pourquoi les bookmakers tendent à développer les paris en live car les gens sont beaucoup trop impulsifs à chaud. On n’a pas de recul, pas le temps d’analyser ce qu’il se passe et on ne voit plus qu’à court terme.

Donc voilà la deuxième erreur que je vais essayer de ne plus commettre, limiter mes paris en direct ou alors éviter de faire n’importe quoi, de tilter.

 

Troisième erreur : mal utiliser les statistiques gagnantes

statistiques paris sportifs.jpgMa troisième erreur a été celle sur le pronostic facebook sur le match de Coupe Davis entre les USA et le Brésil opposant John Isner à Thiago Alves.
Alves étant un joueur d’un niveau bien en dessous de Isner, je voyais le géant américain gagner facilement. La cote étant trop basse et l’écart de niveau conséquent j’avais donc choisi de pronostiquer un match sans tie break.
J’avais écrit il y a quelque temps un article présentant Isner comme le roi du tie break car il est le joueur qui en joue le plus. En moyenne ces dernières années, il y a eu des tie break dans 75% des matchs qu’il a joué.
Une statistique incroyable et évidemment j’ai parié le contraire…

Alors pourquoi j’aurais dû parier qu’il y aurait un tie break dans ce match?

Tout simplement parce que la cote  du match avec tie break était value!

Je m’explique :
Dans l’article cotes et probabilités, je vous explique l’analogie entre les 2 termes dans les paris sportifs.
Et bien ici, la cote pour le match avec tie break était @1,80 soit une estimation de la part du bwin de 56% chance qu’il y ait un tie break dans ce match.
En sachant que chaque fois que John Isner joue un match, il y a 75% de chances qu’il y ait un tie break, il y avait un vrai décalage entre la cote proposée et les statistiques. 75% aurait dû se traduire par une cote de 1,33 et logiquement toute cote au dessus serait une value potentielle.
C’est ce que j’appelle, après coup finalement, une statistique gagnante, un bon valuebet.

Donc la 3ème erreur que je ne commettrai plus est la mauvaise utilisation de ce genre de statistiques peu importe l’adversaire. Et voici peut être un nouvel endroit pour aller fouiller et trouver des values.

Voilà j’espère que l’analyse de ces erreurs vous sera utile à vous aussi et qu’elle vous permettra peut être d’éviter de vous faire piéger là où je l’ai été. J’aimerais vraiment avoir vos avis dans les commentaires sur ce sujet, avoir vos retours d’expériences, quelles aient été bonnes ou mauvaises. Tout conseil est bon à prendre pour ceux qui débutent pour les aider à éviter les pièges des bookmakers.

 

6 réponses

  1. Mael dit :

    Salut!

    Personnellement, je me suis fixé une limite minimum de cote à 1,70. On n'est pas très loin avec tes 1,65 :). En dessous, je pense que ça vaut pas le coup.

    Pour ce qui est des paris en direct, ils sont sources d'impulsivité, je pense qu'il faut les éviter le plus possible ou alors être capable d'être calme dans ses prises de décisions en live, ce qui n'est pas forcément simple!

    A bientôt

  2. Unknown dit :

    Salut Maot,

    Clairement, le tilte est quelque chose d'horrible pour le parieur car cela peut mettre en péril 1 mois ou une année de travail. C'est très simple dans la théorie mais tellement plus dur dans la pratique. 🙁

    Très bon article Maot, continue dans cette voie. 😉

    Maxence Rigottier.

  3. Anonyme dit :

    Thanks on your marvelous posting! I quite enjoyed reading it, you're a great author. I will remember to bookmark your blog and definitely will come back later on. I want to encourage yourself to continue your great job, have a nice weekend!

    Also visit my blog … plus de tweet

  4. Samensson dit :

    Personnellement je m'aide sur des site, où il y a des astuces, des analyses détaillées. Je vous en donne un qui est pas trop mal et qui se développe rapidement: http://samenssonpari.tumblr.com/

    bonne chance 🙂

  5. breizhtrotter dit :

    Pour ma part ma côte minimum est de 1.80 mais j’essaie de miser surtout sur les côtes @ 2 car en cas de gain je double ma mise et quand on perd, on se refait plus facilement surtout que les côtes @2 passent assez souvent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.