Comment calculer la cote d’une équipe au football ?

Gagner aux paris sportifs > Méthodes / Conseils  > Comment calculer la cote d’une équipe au football ?
Comment j'estime la cote d'une équipe _

Comment calculer la cote d’une équipe au football ?

HurryTimer: Invalid campaign ID.

Suite à l’envoi du pronostic public de la semaine hier, j’ai reçu cette question :

 

« Salut Thomas,

Dans ton analyse tu dis que tu arrives à une estimation pour la cote de Guingamp H+0 (remboursé si nul) de 1,7 et que comme elle est à 1,88 chez ton bookmaker tu sautes dessus.

J’ai compris que tu sautes dessus parce qu’elle est plus haute que ton estimation.

Mais là où je bloque, c’est comment tu arrives à dire 1,7 ?

Tu fais comment ?

Merci

Nico »

 

Bonne question Nico et merci de l’avoir posée.

Dans les paris sportifs, les gens font en général 2 erreurs.

 

La première, c’est de croire que comme ils connaissent le sport, ils seront de bons parieurs.

Or, c’est une compétence utile mais elle ne suffit pas.

Pour faire un parallèle avec la musique, ce n’est pas parce que tu as une très bonne culture musicale que tu es un bon musicien ou chanteur.

 

La seconde, c’est qu’ils font plus souvent des prédictions que des paris sportifs.

On analyse un match (peu importe le niveau de précision) et on pense qu’une des deux équipes va gagner.

On fait ensuite notre pari ou pas, si la cote nous convient ou pas.

Et souvent si la cote en simple ne convient pas, on la mettra dans un combiné.

 

Le truc, c’est que les paris sportifs c’est des mathématiques.

Une cote proposée par le bookmaker veut dire quelque chose.

Elle reflète une probabilité.

Le bookmaker a calculé cette cote.

Puis il l’a ajustée en fonction des informations et des mises engagées par les parieurs.

Et plus le championnat est gros, plus il y a de liquidités (d’argent misé), plus les cotes seront justes.

 

Il est donc impensable, de penser pouvoir battre un bookmaker juste parce qu’on connaît le sport.

Ça paraît logique que, nous aussi, on essaie de calculer les cotes, non ?

 

Dans mes paris sportifs, je recherche des values bets, des erreurs de cotations chez les bookmakers.

Car ils en font. Ils sacrifient parfois certains marchés pour se focaliser là où il y a le plus d’argent en jeu.

Pour ça je dois calculer mes propres cotes pour repérer ces erreurs.

Et c’est ce que tous les parieurs devraient faire dans l’idéal.

 

Alors comment je calcule ces cotes ?

Et surtout comment tu peux faire pareil ?

 

J’ai un système d’analyse, sur le football, avec toute un liste de critères que je prends en compte pour chaque équipe.

Chaque critère a une certaine valeur, avec un minimum et un maximum.

Selon les statistiques et selon les infos sur chaque équipe, j’attribue des points sur chaque critère.

A la fin je fais le total.

Et j’obtiens les chances de gagner, les probabilités en % de l’équipe 1, de l’équipe 2 et du match nul.

De là, je peux déduire les cotes de certains paris alternatifs comme les double chance ou paris remboursés.

Puis, il ne me reste plus qu’à faire une simple division : 100 / probabilité pour avoir la cote théorique de mon pari.

Je la compare à celle de mon bookmaker.

Si je suis en dessous je parie, sinon je passe au match suivant.

 

Simple non ?

Et ça l’est. En théorie.

Le plus difficile est bien évidemment d’ajuster tout ça avec la pratique.

Avec les erreurs, au fil du temps.

Mais ça se fait si on est rigoureux.

Pas de miracle, c’est juste du travail.

 

Et c’est très utile car cela permet de rester objectif, de n’oublier aucun détail.

Très souvent, je pourrais être tenté de rentrer avec des cotes à 1.40 sans ce système, car le pari semble safe.

Mais je suis bien content de me raviser si je l’estime à 1.60 ou même à 1.50 car la différence de probabilité est énorme comme je l’ai expliqué dans la série « Paris Sportifs : Petits écarts, énormes différences » en début de semaine.

 

Même si ça créé de la frustration parfois, car on ne parie pas sur certains matchs et ils sont gagnants.

Et les nôtres sont perdants ou remboursés.

En même temps, on est bien contents quand on évite les mauvaises surprises.

Et encore plus quand on se rend compte que notre système est efficace dans les estimations.

 

Je n’irais pas jusqu’à dire que ce système peut battre les bookmakers à coup sûr et qu’il est fiable à 100%, ça serait mentir.

On gagnera des paris et on en perdra d’autres.

Mais il apporte de la rigueur et de la méthode.

Qui sont les bases des qualités pour mener un projet à bien.

 

Cette méthode d’analyse, si tu veux en savoir plus, j’en parle dans cette vidéo

 

Bon weekend

A lundi

Thomas