Analyser ses erreurs dans les paris sportifs

Dans les paris sportifs comme ailleurs, le meilleur moyen de progresser, c’est de ne pas répéter ses erreurs.

 

Pour ça, il y a deux solutions et c’est ce dont on va parler aujourd’hui.

Mais avant, on va faire un petit retour en arrière, sur les bancs de l’école (quoique que pour les étudiants, ça remontera pas forcément très loin…)

 

Est-ce que tu te souviens de l’école, de tes exercices corrigés ?

Les erreurs barrées en rouge.

Et les corrections écrites en vert.

Déjà à ce moment là, on associait le rouge à ce qui était mauvais et le vert à ce qui était bon.

Comme dans nos paris sportifs.

 

 

Pourquoi l’erreur est en rouge ?

C’est pour bien montrer l’erreur qu’on a fait, la mettre en lumière car c’est une couleur qui attire l’œil.

Pour nous signaler que quelque chose n’est pas bon.

Bon, faut quand même reconnaître qu’une copie toute rouge, ça décourage (et c’est pas tellement le but ici).

 

On faisait ensuite la correction en vert, avec la bonne réponse.

Et le but, évidemment, c’est de comprendre notre erreur et d’en tirer un enseignement.

 

Le problème, c’est que si on ne tire pas d’enseignement, si on n’a pas compris…

Il y a de grandes chances qu’on refasse l’erreur.

Et comme à l’école on passe généralement à un autre sujet ensuite, on se retrouve rarement (à part en mathématiques et en français) devant le même exercice.

 

La différence avec les paris sportifs ?

C’est que chaque semaine on répète à peu près la même chose…

On regarde les mêmes sports, les mêmes championnats, les mêmes équipes ou joueurs…

Et on est nombreux à répéter des erreurs.

Les mêmes que les semaines précédentes.

Et on le sait en plus, car c’est souvent la même chose qui nous fait perdre (au début au moins)…

 

Alors bien sûr, on peut perdre un pari sur de la malchance.

Mais on ne perd pas la majorité de ses paris avec de la malchance.

On les perd en répétant des erreurs.

Encore et encore.

 

Et notre problème, c’est qu’on ne cherche pas à corriger les erreurs qu’on fait.

Enfin, les vrais parieurs si.

 

Les autres…?

Ils continuent de récupérer leurs copies en fin de semaine mais ne cherchent jamais à comprendre les erreurs de la semaine passée pour les corriger et avoir de meilleurs résultats les semaines suivantes.

Ils n’analysent pas leurs erreurs.

Ils choisissent la solution de facilité, un peu comme s’ils ne faisaient jamais leurs devoirs…

Sans ça, impossible de progresser.

C’est assez simple à comprendre je pense…

 

Evidemment, à l’école, c’est un professeur qui trouve nos erreurs et qui nous explique ce qu’on a fait de bien ou mal.

Quand on est seul dans ses paris sportifs, il n’y a pas forcément ce professeur.

Et comme je te l’expliquais la semaine dernière, faire son bilan c’est une bonne chose, mais si on ne l’étudie pas, on ne progresse pas.

 

C’est pourquoi, faire partie d’un groupe, se former ou se faire coacher peut être utile.

Pour analyser les erreurs récurrentes et mettre des actions en place pour les éviter au maximum.

Pour mettre en place des habitudes, des méthodes, créer des déclics et faire prendre conscience des choses réellement importantes.

Et permettre de progresser plus rapidement que si on reste seul dans son coin.

 

Car l’expérience des autres, les erreurs des autres sont un moyen d’éviter d’en faire pour nous si on y fait attention et qu’on en prend conscience.

On peut donc profiter de l’expérience et des erreurs des autres pour analyser les siennes ou alors se faire aider pour aller plus vite.

Mais avant d’apprendre de ses erreurs, il faut apprendre à les analyser.

 

Si tu es prêt à relever le défi (qui ne pourra être que bénéfique pour toi d’ailleurs…) ?

Voici les solutions que je te propose (en plus de tout ce qui déjà proposé sur Youtube, le site, par mail…)  :

 

 

Envie de progresser rapidement ?

Tous les jours à midi, j'envoie à mes contacts un conseil exclusif, du lundi au vendredi.

Et un pronostic le week-end.

Pour recevoir tout ça, inscris-toi ici, c'est gratuit 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.