Paris sportifs Faire les bons choix

Toute la semaine on va voir comment faire de bons choix peut nous aider à mieux vivre ses paris sportifs.

 

Ce mail est donc le premier de la série.

 

Parce que prendre des décisions, c’est facile mais prendre les bonnes décisions, ça l’est moins.

 

D’ailleurs personne ne nous l’a appris, alors qu’on doit en prendre tous les jours dans la vie.

 

Et aussi dans nos paris sportifs, car chaque pari est un choix, le choix de risquer une somme d’argent en espérant faire un bénéfice.

 

Faire un choix implique plusieurs choses, plusieurs étapes, qui vont de la réflexion jusqu’aux conséquences de de ce choix.

 

Conséquences qui peuvent parfois être difficiles à accepter comme cela a été le cas d’une personne qui m’a écrit la semaine dernière.

 

 

Il y a 10 jours, j’ai proposé un pronostic public et il a été perdant.

 

Je voudrais revenir dessus aujourd’hui et te raconter un petite histoire qui devrait servir à tous les parieurs

 

Je ne me rappelle plus le match (j’ai fait 350 pronos déjà cette année donc difficile de se rappeler d’un en particulier) mais je me rappelle d’un message que j’ai reçu en retour :

« Je suis un petit parieur et pour une fois que je te suis, j’ai perdu 50€… »

 

50€… Petit parieur ?

Ben dis donc, les mecs qui misent 5€ c’est quoi ? Des micro-parieurs ?

 

Est-ce que ce petit parieur, quand il va au casino, il mise 50€ à chaque coup de roulette ? A chaque tirage de carte au poker ou au black jack ?

 

Est-ce qu’il appuie sur mise max à chaque fois ?

La réponse est NON.

Evidemment.

 

Ce serait n’importe quoi…

 

 

Alors pourquoi quand il s’agit de paris sportifs, le mec qui fait n’importe quoi s’en prend à moi ?

(Sachant que je précise la somme maximale à miser et sur les pronos publics je te 0.5% de la BK max…)

 

C’était sa décision de me suivre et de miser 50€.

 

C’est peut être ma faute (et encore j’ai obligé personne) mais c’est pas mon problème.

 

 

Tout ce qu’on fait dans la vie est la suite d’un choix.

Toutes les conséquences sont la suite de nos décisions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

 

Là où tu en es dans ta vie aujourd’hui, dans ton travail ou dans tes paris sportifs est la conséquence des choix que tu as fait jusqu’ici, au fil des années.

 

Est-ce qu’ils ont toujours été bons ?

Evidemment non.

 

Est-ce que tu as toujours choisi la bonne option ?

Pas forcément.

 

Est-ce que tu aurais pu prendre de meilleures décisions ?

Oui assurément.

Tout le monde.

Sans exception.

 

Mais comment faire…?

Attends un peu…

 

 

Avant, je te propose de réfléchir à quelque chose qui en dit long sur la personnalité des gens…

 

Est-ce que tu as tendance à plutôt faire des choix faciles ou des choix difficiles ?

 

A prendre toujours la décision la plus pratique, la moins risquée quand elle se présente. Et donc la moins courageuse.

 

Ou est-ce que tu fais parfois des choix courageux et difficiles que les gens n’osent pas forcément faire ?

 

Je te laisse réfléchir sur toi même…

 

 

Il y a un dicton qui dit : choix faciles vie difficile, choix difficiles vie facile.

 

Faire des choix, prendre des décisions, c’est comme un muscle, cela se travaille.

Et au plus on s’habitue à faire des choix difficiles, sortir de sa zone de confort, au plus cela devient facile.

 

Peu importe le risque.

 

 

Pour ça, il y a des méthodes.

 

Pour choisir la meilleure option…

Pour avoir plus confiance en soi…

Pour mieux gérer le risque, la peur, le stress…

 

Tout ça, on en parle dans la nouvelle formation « Comment faire les bons choix et prendre de meilleures décisions dans ses paris sportifs » que tu peux récupérer à son tarif de lancement jusqu’au dimanche 10 mars 2019 23h : https://www.gagnerauxparissportifs.com/comment-faire-les-bons-choix

 

Je te donne rendez-vous demain pour t’en dire un peu plus sur le stress lié aux paris sportifs…

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.