Le problème du bon parieur

Gagner aux paris sportifs > Méthodes / Conseils  > Le problème du bon parieur
Le problème du bon parieur

Le problème du bon parieur

Aujourd’hui je voudrais te parler du problème le plus fréquent auquel est confronté le bon parieur…

 

D’abord, il faut comprendre qu’un bon parieur n’est pas forcément un parieur qui fait des bénéfices.

 

Tout comme un parieur qui fait des bénéfices n’est pas forcément un bon parieur.

 

Dans les deux cas, il faut voir les résultats au long terme.

 

 

En fait, la définition du bon parieur va bien plus loin que ce simple détail.

 

Certains ne comprendront pas.

 

Etre un bon parieur n’est pas juste une histoire de bénéfice…

 

Voici un exemple pour être plus clair.

 

 

Amazon est le site marchand numéro un au monde avec près de 180 milliards de dollars de chiffre d’affaire en 2017.

 

Pourtant, pendant des années, même avec ce statut, Amazon n’a fait aucun bénéfice.

 

La raison ?

 

La volonté de se développer et de grossir sans cesse.

 

Est-ce que ça fait de cette société une mauvaise société ? Bien sûr que non.

 

 

Quel est le rapport avec le bon parieur alors ?

 

Le bon parieur est quelqu’un qui a compris les tenants et les aboutissants des paris sportifs.

 

Il a compris comment le système fonctionne.

 

(Et je ne parle pas de comment faire un pari au tabac ou sur Winamax…)

 

Chose que le mauvais parieur ne tentera jamais de comprendre.

 

Il a appris, il s’est formé et maintenant il poursuit son apprentissage jusqu’au moment où il fera des bénéfices d’une manière régulière, pas chaque moi mais chaque année.

 

Un bon parieur progresse chaque jour.

 

Et les bénéfices, il les vise à long terme.

 

 

Et comme je te disais, au bout d’un moment, le bon parieur est confronté à un problème.

 

Et ce problème, c’est qu’il ne peut plus parler de paris sportifs avec n’importe qui…

 

Pourquoi ?

 

Parce que parler avec la majorité des parieurs devient frustrant, énervant car on a l’impression de parler avec des personnes qui ne comprennent rien ou ne veulent pas comprendre…

 

 

Voici d’ailleurs un message que j’ai reçu de la part d’un membre de mon groupe pour illustrer ce sentiment :

 

« Salut Thomas

je voulais te dire merci parce que sur ce groupe je trouve vraiment des gens avec qui je peux parler paris sportifs de manière sérieuse!

Encore aujourd’hui j’ai un collègue au boulot qui me dit « hey toi aussi tu joues aux paris sportifs? », il me demande si on peux échanger un peu sur nos pronos et je comprends vite que c’est le joueur du coin qui ne maîtrise rien.. premier ticket qu’il m’envoie (cote à 1.17)… quand je lui dis que je développe un algorithme pour me donner une estimation de cote et l’évaluer par rapport celle du bookmaker il me prend pour un fou puis il me demande de lui expliquer pour qu’il l’applique au foot. Comme si ça se faisait en 2 minutes alors que moi ça fait des soirées entières que je bosse dessus… ça me rend fou!

J’arrive plus à parler paris sportifs avec les gens que je côtoie… j’ai envie de les étrangler à chaque conversation.. ils comprennent pas qu’il faut de la rigueur, un suivi des pronos, une gestion de mise et que le résultat sera sur du long terme… 

C’est tellement frustrant parce que tu sens que tu es beaucoup plus loin qu’eux… et que tu rends compte que même si tu leur explique ils ont l’impression que c’est super facile de parier… »

 

 

C’est frustrant car le bon parieur sait que c’est un boulot monstre pour tirer son épingle du jeu.

 

Et que l’échange est le meilleur moyen de progresser.

 

Et si on n’a personne avec qui échanger, bah… Impossible de progresser ou alors à pas de fourmi…

 

Une nouvelle fois, c’est l’intérêt d’être proche d’un cercle de parieurs qui a un objectif commun.

 

Les niveaux sont différents évidemment, mais c’est toujours au contact d’autres parieurs qu’on progresse.

 

 

Il suffit de trouver des personnes ne serait-ce qu’un peu plus loin que nous et cela nous fait progresser.

 

C’est automatique.

 

Mais ça, trop peu le comprennent.

 

 

Et pour ceux qui l’ont compris et qui voudraient ne plus être seuls dans leur coin…

 

Et progresser un peu plus chaque jour, chaque semaine, chaque mois, toute l’année…

 

Il n’y a pas cinquante solutions…

 

Celle que je te propose avec mon groupe privé est détaillée sur cette page : https://www.gagnerauxparissportifs.com/le-groupe-prive-gagner-aux-paris-sportifs