Pourquoi il faut sécuriser ses paris sportifs ?

Vous devriez également aimer ...

3 réponses

  1. Selden dit :

    Salut Thomas,

    Tout d’abord merci pour tes vidéos. Je suis plutôt adepte de la sécurisation également. Cependant ta démonstration comporte un biais.
    Quelqu’un jouant une cote simple à 1.6 n’aura pas une cote de 1.6 si il sécurise mais plutôt entre 1.2 ou 1.4 en fonction DNB ou ANB,HNB

    si on reprend le calcul en reprenant la même proportion 40 Gagnants, 40 Remboursés, 20 Perdants on trouve

    40x (1.3-1) – 20 = – 8 unités.

    Finalement, le paramètre essentiel est ton taux de réussite sur les paris sécurisés.

    • Thomas David dit :

      Salut,
      On n’a pas dit qu’on parlait sur le même match premièrement.
      Et ensuite pas d’accord car tu peux tout à fait jouer des paris remboursés à une côte de 1,60. Et en Paris sécurisés il n’y a pas que ça. Que fais tu des handicaps? Des over under? Et surtout des autres sports que le foot…
      N’oublie pas qu’il n’y a pas qu’un sport et qu’un seul type de pari.
      En faisant l’équivalent d’un dnb au tennis par exemple 2-1 remboursé si 2-0 sur le nombre de sets tu peux gagner 25% sur la côte contrairement au foot. Et en faire autant avec les handicaps au basket, au handball, au rugby…
      Pas d’accord ?

  2. Selden dit :

    Merci Thomas pour ta réponse
    Je parlais à périmètre constant. 2 personnes jouant les mêmes Matchs une sans sécuriser et l’autre en sécurisant et sur les mêmes bookmakers. Il apparaît clairement que la personne qui sécurise aura pour un Match donné un côté inférieure. Il faudra alors que le taux de réussite sur le long terme soit en adéquation avec les cotes jouées sinon l’espérance sera négative.

    Mais mon propos ne remet pas en cause ta stratégie de sécurisation. Je l’adopte également et sur les sports à 3 issues cest ce qui me semble être le plus pertinent
    Et comme tu dis il y a d’autres manières de sécuriser et d’autres sports.

    A+ et merci pour tes conseils bi hebdomadaires 😉

Laisser un commentaire