Comprendre le BACK & LAY (FACILE)

Envie de progresser rapidement ?

Tous les jours à midi, j'envoie à mes contacts un conseil exclusif, du lundi au vendredi.

Et un pronostic le week-end.

Pour recevoir tout ça, inscris-toi ici, c'est gratuit 😉

Dans cette vidéo, j’essaie de vulgariser le principe du back & lay.

C’est un principe que l’on retrouve sur les plateformes de Betting Exchange telles que Matchbook ou Betfair.

A travers cette vidéo :

  • je t’explique le principe du betting exchange
  • tu vas comprendre le principe du back
  • tu vas comprendre le principe du lay avec des exemples simples
  • Et je t’explique les risques et potentiels de ces types de paris

Pour t’abonner à la chaine Youtube, clique ici

Pour recevoir ton pack de bienvenue, clique sur l’image en fin d’article.

Comprendre le Back & Lay

Salut c’est Thomas du site gagnerauxparissportifs.com. On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle vidéo dans laquelle je vais essayer de t’expliquer le principe du Lay sur les plateformes de betting exchange telles que Betfair ou encore Matchbook.

Alors si tu paris sur les bookmakers.com depuis quelques temps tu as forcément entendu parler de ces plateformes : Matchbook, Betfair. Tu as surement entendu parler du potentiel qu’elles ont. Et le principe du Back & Lay, tu dois donc surement avoir entendu parler que c’est un excellent moyen pour gagner de l’argent dans les paris sportifs.

Alors dans cette vidéo je vais déjà te parler du betting exchange. Je vais t’expliquer ce que c’est. Ensuite je vais revenir rapidement sur le Back parce que c’est assez simple à comprendre comme notion. Et après on va s’attarder un petit peu plus sur le Lay parce que c’est une notion qui est assez importante et assez compliquée à comprendre aux premiers abords. J’ai essayé de te simplifier ça au maximum pour que ça soit vraiment un jeu d’enfant.

Avant de commencer tu peux t’abonner à la chaine YouTube en cliquant en bas de l’écran. Tu pourras recevoir comme ça toutes les prochaines vidéos dans ta boite mail ou alors par notifications sur ton portable ou sur ta tablette.

Le site sur lequel on est là c’est Matchbook. Pourquoi j’ai choisi Matchbook plutôt que Betfair ? Tout simplement parce que ça ne fait pas très longtemps que je me suis mis à faire du betting exchange. Je voulais tester les Lay surtout et en fait pour ouvrir un compte, Matchbook demandait à l’époque où je l’ai fait que 50 100 euros pour l’ouverture d’un compte alors que c’était 200 euros sur Betfair. Donc voilà pourquoi je vais faire la vidéo aujourd’hui sur Matchbook parce que je maitrise plus que Betfair.

Un site de betting exchange ça ressemble à quoi ? Eh bien ça ressemble à ce que tu as à l’écran. Donc tu as tout un tas de cote, tu as tout un tas de matchs. Alors ce n’est pas en français. Il faut un VPN pour jouer sur Matchbook. Et tu ne peux pas créer de compte directement. Enfin bref tout cela on en parlera un petit peu plus tard. On va parler surtout du principe du Back et du Lay.

Donc qu’est-ce que c’est le betting exchange ? Le betting exchange c’est de l’achat et de la revente de cotes un petit peu comme de la bourse. En fait tu vas avoir des gens qui achètent, des gens qui revendent, et tu fais ton marché comme ça. C’est pas le bookmaker sur ce site-là qui fait les cotes en fait, c’est les joueurs qui les proposent et c’est d’autres joueurs qui les acceptent. Et c’est comme ça que se font les paris entre eux. Donc tu vas avoir des joueurs d’un côté qui vont acheter des cotes, ça c’est le Back. C’est la petite colonne bleue que tu vas avoir à chaque fois. C’est comme un pari classique en fait le back, que tu peux faire chez n’importe quel autre bookmaker. Et tu vas avoir de l’autre côté, un joueur qui vend une cote. Donc ça c’est le Lay en rose sur ton écran. Et en fait, quand tu fais un Lay, tu joues le rôle du bookmaker. En fait c’est comme si, tu te mettais à la place de Bwin, c’est comme si tu te mettais à la place de Unibet, de Pinnacle, à la place de 1Xbet, etc. C’est toi qui vas proposer la cote. Et si tu trouves un joueur qui te l’achète en face, et bien ton pari sera exécuté et tu vas soit gagner soit perdre de l’argent. Et donc le joueur en face va soit en gagner, s’il en gagne il va t’en prendre et s’il en perds il va t’en donner.

Alors le gros avantage du betting exchange, c’est les cotes qui sont assez élevées, surtout pour les Back. Parce que il n’y a pas la commission du bookmaker comme sur les sites de paris normaux. En fait la commission elle va s’exécuter après le pari. En fait si tu veux, après le pari que tu gagnes ou que tu perdes, le bookmaker prendre une commission qui est de 1% sur Matchbook et qui est plus importante, elle est de 5%, sur Betfair.

Alors on va rentrer dans le vif. Je vais t’expliquer un petit peu ce que c’est qu’un Back. Il n’y a rien de compliqué. Un Back c’est un pari classique. Comme chez un bookmaker normal. Tu vois en dessous de chaque cote ici, tu as des sommes d’argent qui sont marquées. Ça c’est la somme maximale que tu peux parier sur la cote, ici pour Besiktas. Là tu as la cote pour Naples. Ici tu vois 3,82, Besiktas, tu peux parier 61€ maximum. Naples 2,14 la cote et tu peux parier maximum 114 €. Et sur le nul, cote à 3,58 et tu peux parier au maximum 891€. Alors je te le dis de suite si tu fais des grosses mises il vaut mieux que tu paries sur Betfair que sur Matchbook parce qu’il y a beaucoup moins de liquidité. Ici par exemple on va dire que tu veux faire un pari de 100€ sur Besiktas à 3,82. Tu vois que le montant maximum que tu peux parier c’est 61€. Donc la différence avec un site classique, encore une fois, c’est que là, comme je te disais tout à l’heure c’est les joueurs qui proposent les cotes et d’autres qui les acceptent. Donc tu vas voir que là on avait la meilleure cote qui était proposée mais on a aussi des joueurs qui ont acheté la cote à 3,78. Il y a des joueurs qui ont achetés aussi la cote à 3,72. Donc si toi tu veux faire 100€ de pari, sur une cote à 3,82 tu peux très bien proposer une cote à 3,81 qui s’exécutera sur tu as quelqu’un qui est prêt à prendre le risque en faisant un Lay, de te payer.  Sinon tu peux faire sur une cote qui existe déjà. Tu vas mettre les 39€ restants par exemple sur la cote à 3,78. Donc sur ton pari tu auras deux lignes, une ligne avec 61€ à 3,82 et une ligne avec 39€ à 3,78. Voilà c’est la petite particularité c’est que tu peux faire un même pari sur deux cotes à la fois pour le même évènement. Voilà donc pour le Back en gros il n’y a rien de plus à dire. C’est un pari classique sauf que tu peux jouer sur plusieurs cotes à la fois.

Alors on va s’attaquer au gros morceau, et le gros morceau c’est le Lay. Je vais essayer de te l’expliquer le plus simplement possible. Donc le Lay ça veut dire il n’y aura pas, ou en fait c’est le contraire d’un pari classique. Le Lay du match nul ça veut dire il n’y aura pas match nul. Ça veut dire c’est le contraire du match nul donc ça sera ou Naples ou Besiktas qui gagne. Si tu dis un Lay de Besiktas c’est il n’y aura pas victoire de Besiktas.  Si tu dis un Lay de Naples ça veut dire il n’y aura pas victoire de Naples. Et quand tu fais un Lay tu tiens le rôle du bookmaker, c’est toi qui vas proposer le pari. C’est toi qui vas vendre la cote à quelqu’un qui va faire un Back et qui va l’acheter. Le principe également du Lay c’est que quand tu mise 10€ tu peux gagner 10€, quand tu mises 20€ tu peux gagner 20€, tu gagnes l’équivalent de ta mise. Je vais te montrer l’exemple d’un pari. Tu vois là j’ai cliqué sur Naples à 2,17, tu as le Backer stake ça c’est ta mise, ça veut dire que le mec qui va faire un Back, il va miser 10€. En fait c’est la somme que toi tu veux gagner mais c’est l’équivalent de la somme que va miser celui qui fait un Back. Donc pour pouvoir gagner 10€, toi tu vas devoir t’engager donc c’est la Liability, tu vas devoir t’engager de 11,7€. En fait ça veut dire que si ton pari est perdant, tu vas donner 11,7€ au parieur en face. Donc je vais t’expliquer ça j’ai fait un petit fichier.

Donc tu vas prendre un joueur qui fait un Back. Il va backer l’équipe 1 à la cote de 1,60. Donc en gros il va parier sur la victoire de l’équipe1 avec une cote de 1,6. Et il va miser 10€. Donc si le mec qui fait un back gagne le pari. Il va faire 10€X1,60. Il va gagner 16€ moins la mise de 10€ ça fait 6€ de bénéfices. Si le pari est perdant, il va perdre 10€. Ça c’est ce qu’il se passe chez un bookmaker normal. Et en face de ce mec qui fait un back, tu as le mec qui aura fait un Lay de l’équipe 1 à la cote de 1,60. Le Lay de l’équipe 1 ça veut dire il n’y aura pas victoire de l’équipe 1.  Et donc pour une mise de 10€ tu vas avoir une liability ou un engagement de 6€. Donc si ton pari est gagnant, tu vas gagner 20€. Tu vas gagner les 10€ de ta mise de départ, plus les 10€ de bénéfices. Tu vas gagner l’équivalent de ta mise de départ. Et si le pari est perdant, tu vas devoir la liability ou l’engagement. Donc ça se calcule comme ça. Tu fais la cote moins 1, multiplier par la mise.  Donc ici nous la cote c’était 1,60 moins 1. Ça fait 0,6. Multiplié par 10 ça fait 6 euros. Tu risques de perdre 6€. Et donc là où ça devient intéressant, c’est là que j’espère que tu vas comprendre, c’est là que j’espère que j’ai assez simplifié, c’est là où je vais essayer de te faire comprendre comment ça marche en fait le Back, le principe du Back et du Lay. C’est de l’échange entre les joueurs. Si l’équipe 1 gagne alors c’est le Back qui vas l’emporter. Il va faire 6€ de bénéfices et ces 6€ de bénéfices c’est celui qui aura fait un Lay qui vas le payer. Les 6€ qu’il aura perdu celui qui a fait un Lay, il va les donner à celui qui a fait un Back sur l’évènement inverse. Et si jamais l’équipe 1 ne gagnes pas. Ça va être l’inverse. C’est le joueur qui aura fait le Back qui va payer celui qui aurait fait le Lay gagnant. Donc moins 10€ d’un côté, plus 10€ de l’autre. Dans le cas inverse moins 6€ d’un coté, et plus 6€ de l’autre. J’espère que je te l’ai assez simplifié. Ça parait bien comme ça, c’est un moyen qui parait assez simple de doubler sa mise, surtout que là, tu vois dans le cas que je t’ai donné on peut gagner 10€ en misant 10€, et ne perdre que 6. Mais là om il faut faire attention avec les Lay, c’est que tu peux choisir toi-même ta cote. Ici par exemple, on a un Lay à 4,15. En fait quand tu fais un Lay à 4,15. Tu peux dire moi je veux faire un Lay à 10 et miser 10€. Et là tu vois que la liability ou l’engagement de suite il monte à 90€. Donc c’est toujours pareil, c’est ce que je t’expliquais, tu fais la cote moins 1. Donc ça fait 10 moins 1, ça fait 9, multiplié par la mise et ça te donne l’engagement. On arrive à 90€. Donc là nous on veut toujours gagner 10€. Et là ça risque, si jamais tu perds tu perdras 90€. Pas 6€ comme dans l’exemple que je t’ai donné. Si tu prends une cote 5 par exemple, toujours pour gagner 10€ tu risques de perdre 40€. L’engagement est de 40€. Si tu mets un Lay à 30 comme tu peux voir de temps en temps sur, si tu Lay le Bayern Munich par exemple, la cote de l’équipe en face peut être énorme. Et donc pour gagner seulement 10€, tu vas te retrouver avec un risque de perdre 300€, enfin 290. Donc en fait quand tu fais un Lay on ne dit pas que tu vas doubler ta mise, ce n’est pas vrai. Tu ne vas pas doubler ta mise. Tu vois si je veux faire ce pari-là, je le valide et là tu vois, un Lay, Lay du Besiktas. Cote à 30, en misant 10€ et la liability 290. Et là si je veux placer mon pari, on va me dire fond insuffisant. Parce que je n’ai que 85€ sur mon compte ici et qu’il m’en aurait fallu 290 pour pouvoir prendre le pari. Donc en fait tu aurais misé 300€ pour en gagner 10. Donc ça du coup ça te fait de suite une cote de 10, qui est ta mise, divisé par 300€, plus 1. Ça te faisait une cote à 1,03 finalement. Ça ne fait pas une cote à 2. Il y a des personnes qui te disent que faire des Lays c’est des cotes à 2, c’est complétement faux. Donc le seul truc qu’il faut faire attention c’est de ne pas jouer sur des cotes trop élevées sinon on risque de perdre des fortunes assez rapidement.

Voilà donc pour conclure, il faut bien comprendre que le betting exchange c’est de l’achat et de la vente de cotes entre les joueurs avec des commissions qui sont assez faibles. Les cotes pour les Backs sont meilleures que sur la majorité des bookmakers. Et sur Matchbook notamment les commissions sont très faibles, c’est du 1%. Ensuite, tu peux à la fois acheter et vendre une cote. Ça veut dire que dans le même match tu peux faire un Back avant le match. Tu peux parier par exemple dans notre cas-là qui est à l’écran tu peux parier sur Naples. Et pendant le match tu peux tout à fait faire un Lay sur Naples. Et selon comment tu répartis tes mises et selon comment évoluent les cotes, tu peux réaliser des surebets, tu peux même faire des arbitrages. Et dégager un bénéfice sur le même match en faisant à la fois un Back et à la fois un Lay.  Il y a des logiciels même qui existent pour ça, qui permettent de gagner de l’argent en direct, qui te disent combien miser, et à quel moment miser, mais bon ce n’est pas le sujet de la vidéo. Voilà donc retiens bien que le Back c’est un pari classique comme tu peux faire chez n’importe quel autre bookmaker. Et le Lay ça veut dire il n’y aura pas ou alors c’est le contraire du pari. Et tu joues le rôle du bookmaker, c’est toi qui va vendre la cote à un autre joueur.

Donc la vidéo est terminée, si tu as aimé clique sur like juste en dessous. N’hésite pas à partager. Et si les bookmakers ça t’intéresse la vidéo de la semaine prochaine elle devrait t’intéresser aussi. Je vais te montrer justement la puissance des bookmakers comme Pinnacle, comme SBOBET, tous les bookmakers, les meilleurs bookmakers.com, ceux qui vont vraiment te permettre de faire décoller tes gains dans les paris sportifs. Tu peux aussi, n’oublie pas avant de partir, de télécharger ton pack de fichiers de bienvenu. C’est plusieurs fichiers qui vont te permettre de mieux gérer, de gagner et de sécuriser tes paris sportifs. Tu cliques sur le i comme info ou alors tu as le lien dans la description. Moi je te dis à jeudi prochain pour une nouvelle vidéo, bon weekend, salut !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.