Se sortir les doigts du c** đŸ€­

Gagner aux paris sportifs > MĂ©thodes / Conseils  > Se sortir les doigts du c** đŸ€­
Se sortir les doigts du c__

Se sortir les doigts du c** đŸ€­

Pour la quatriÚme semaine consécutive, on va essayer de faire du message du lundi, le message motivant de la semaine.

Cette semaine, l’objectif va ĂȘtre de se secouer un peu pour rĂ©aliser qu’on peut faire de grandes choses en partant de rien !

 

Voici notre citation de la semaine :

 

« Le premier pas pour obtenir ce que vous voulez, c’est d’avoir le courage de quitter ce que vous ne voulez plus »

 

Ah le courage…

C’est quelque chose qui fait rĂȘver les gens.

Le hĂ©ros dans le film d’action pour les mecs…

Le prince charmant qui vient sauver sa princesse pour les filles…

 

Dans la rĂ©alitĂ©, on est souvent des grosses tapettes 😅

L’alcool ça donne bien un peu de courage, mais…

A l’Ă©tat naturel, sobre, à part, chasser une araignĂ©e qui fait peur Ă  Madame, le courage, c’est pas le quotidien de tout le monde…

 

 

Ce qui nous bloque souvent, plus sĂ©rieusement, c’est la peur de l’inconnu plus que celle de quitter la situation actuelle.

Voyons une situation qu’on a dĂ©jĂ  vĂ©cu d’au moins un des deux cotĂ©s de la barriĂšre…

 

Si tu te fais larguer…

Tu vas te sentir mal.

Tu vas perdre tes repÚres, ta confiance en toi, te sentir seul et avoir peur, dans la majorité des cas, de ne jamais retrouver personne.

Peur de l’inconnu, peur de la nouveautĂ©…

 

Sauf qu’en rĂ©alitĂ©, ça passe au bout d’un certain temps (plus ou moins long…).

Souvent la personne qu’on va retrouver derriĂšre sera beaucoup mieux que la prĂ©cĂ©dente.

Sauf si on n’a pas appris de ses erreurs Ă©videmment (bien que les torts puissent ĂȘtre partagĂ©s).

Et il y a de grandes chances qu’on soit plus heureux mĂȘme.

 

Dans le cas inverse, la personne qui t’a quittĂ©, elle a pris son courage Ă  deux mains pour le faire.

Elle a eu peur certainement mais elle a portĂ© ses c**illes et elle s’est barrĂ©e.

Et puis des solutions, elle en trouvera, elle n’a pas le choix de toute façon.

 

Dans les deux cas, on se retrouve dans l’inconnu et on a un peur, un minimum.

Mais l’un le voit positivement et aura plus de facilitĂ© Ă  accepter ce changement que l’autre qui le subira.

Et tout est lĂ  !

 

C’est pourquoi, quand on veut obtenir quelque chose, il faut ĂȘtre acteur de notre changement.

Pas subir en attendant que les choses changent d’elles-mĂȘmes.

Et pour ça il faut se bouger pour quitter la situation qui ne nous convient plus.

 

Certains diront : « Oui, mais je ne sais pas comment faire…« 

Commencer par rĂ©flĂ©chir Ă  comment faire…

Demander Ă  d’autres personnes qui l’ont dĂ©jĂ  fait comment faire…

Se renseigner etc…

C’est dĂ©jĂ  une premiĂšre Ă©tape dans le changement.

 

 

 

 

Si au moins une personne dans le mĂȘme contexte a pu le faire avant toi, tu peux aussi le faire…

 

Le courage on en a besoin pour affronter la nouveautĂ© et l’inconnu, pas pour rĂ©flĂ©chir Ă  comment y arriver.

Alors mets-toi en mode réflexion !

 

Pour les paris sportifs, ça pourrait donner :

Je veux devenir un parieur gagnant : Qu’est-ce que je dois faire pour y arriver ?

Si ma méthode ne marche pas, que dois-je commencer par faire pour arranger la situation ?

Et que font les parieurs gagnants que moi je ne fais pas ?

Qu’est-ce qui me manque / de quoi j’ai besoin pour y arriver ?

Qu’est-ce que je dois apprendre / savoir faire ?

Qu’est-ce que je dois Ă  tout prix maĂźtriser / Ă©viter ?

Quel est le meilleur moyen d’avoir un minimum de rĂ©sultats rapidement ?

Etc…

 

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises questions.

Le tout, c’est de : RĂ©flĂ©chir aux solutions, pas aux problĂšmes !

 

Avec cette mentalité, on devient instantanément beaucoup plus courageux.

On avance au lieu de rester sur place.

Et on met notre propre changement en marche.

 

Et c’est aussi pour ça que cette semaine je vais te proposer du contenu particulier pour fĂȘter les 4 ans du site web !

On voit ça dÚs demain.

 

Et toi, qu’est-ce que tu ne veux plus ? Qu’est-ce que tu veux changer ? En quoi va consister ton premier pas ?

Je te laisse y rĂ©flĂ©chir…

 

A demain

Thomas